Prat-Bonrepaux. Sécurité routière : la gendarmerie mobilisée

Le comité d'accueil est en place./Photo DDM.

Le comité d’accueil est en place./Photo DDM.

Les problèmes de sécurité routière restent à l’ordre du jour. Depuis le début de l’année, sur le Couserans, la gendarmerie a dénombré six accidents qui ont fait un tué et neuf blessés. La première cause d’accident, et la plus inquiétante, est toujours liée à la consommation d’alcool. Un nouveau phénomène est à signaler : jusqu’à l’année dernière, les femmes en alcoolémie positive étaient rarement responsables d’accidents mortels ; cette année, en Ariège, elles sont impliquées dans 40 % des accidents mortels liés à l’alcool.

 

Le sous-préfet de l’arrondissement de Saint-Girons, Philippe Sauvannet, était présent, dans la nuit du 24 août, aux côtés du capitaine Jean-François Aubert et des militaires de la compagnie de Saint-Girons pour une opération de contrôle d’alcoolémie. Elle s’est déroulée de 23 heures à 3 heures.

 

Hier, il était également présent pour une opération de contrôle de vitesse sur le bas Couserans, qui s’est tenue de 10 heures à 13 heures, avec deux postes de contrôle et trois postes d’interception. Elle a mobilisé onze militaires.

 

Alcoolémie, vitesse excessive, téléphone au volant, trois comportements à supprimer : ils mettent nos vies en danger.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *