Pour ses 18 ans, il s’introduit à la gendarmerie

Pour ses 18 ans, il s’introduit à la gendarmerie

Christophe RUSZKIEWICZ

Il s’est introduit dans la cour de la gendarmerie de la commune en enjambant le portail pour insulter les militaires…

Passer la nuit en garde à vue le soir de ses 18 ans : c’est ce qu’a vécu Jason, un jeune homme d’Ervy-le-Châtel, au mois d’avril dernier. Il s’était introduit dans la cour de la gendarmerie de la commune en enjambant le portail pour insulter les militaires. L’interpellation avait été musclée, Jason ne s’était pas laissé faire.

À la barre, il reconnaît tout mais ne donne pas plus d’explications, si ce n’est sa consommation d’alcool. «Vous êtes sûr qu’il n’y a pas de raison», l’interroge Delphine Loria, substitut du procureur. «Il y a des gendarmes qui me regardent de travers», admet Jason, qui reproche aussi aux forces de l’ordre de s’acharner sur Christopher, l’un de ses amis (lire plus haut).

Le tribunal a finalement condamné le prévenu, dont le casier était vierge, à cinq mois de prison avec sursis. Le parquet avait requis huit mois avec sursis.

Source : L’Est-Eclair

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.