Pour célébrer le 8 Mai, Bonnières-sur-Seine rend hommage au colonel Beltrame

Bonnières-sur-Seine, ce lundi. Après l’hommage programmé ce mardi, la gendarmerie aura pour adresse place Arnaud-Beltrame, au nom du colonel tué lors de l’attaque terroriste du 23 mars dernier à Trèbes (Aude). LP/VIRGINIE WÉBER.

La place abritant la gendarmerie va désormais porter le nom du militaire tué par un terroriste en mars dernier.

« C’est un beau symbole. Je pense que la communauté des gendarmes sera très touchée et très sensible à l’hommage qui sera rendu à Arnaud Beltrame », confie la lieutenant-colonel Mélisande Durier, de la compagnie de Mantes-la-Jolie, qui chapeaute Bonnières-sur-Seine. Ce mardi, jour de célébration de la victoire des Alliés en 1945, le maire de cette commune Jean-Marc Pommier (DVG) va rendre hommage au colonel de gendarmerie de 45 ans, tué lors de l’attentat de Trèbes (Aude) en mars dernier.

Le nom du militaire assassiné par un terroriste sera désormais associé au parvis accueillant la gendarmerie de Bonnières-sur-Seine. Un cortège partira de la mairie à 16 heures, prenant la direction de la brigade située en entrée de ville.

A l’issue de l’hommage républicain, une plaque commémorative sera alors dévoilée au public avec la mention : « Place Arnaud-Beltrame, colonel de gendarmerie 1973-2018, victime du terrorisme le 23 mars 2018. Il a donné sa vie pour sauver un otage ».

« C’est un héros des temps modernes »

Avant même de rendre cet hommage, le maire ne cache pas son « émotion ». « Je pense d’abord aux victimes du terrorisme mais c’est aussi important que les communes montrent leur solidarité envers les forces de l’ordre », précise-t-il avant d’insister sur « l’acte héroïque » du militaire. L’élu a souhaité souligner ce geste et lui donner une dimension particulière en l’organisant ce jour de commémoration de l’Armistice.

 

« C’est un peu une représentation de la résistance de la France face au terrorisme, une manière de montrer qu’on reste debout », explique Jean-Marc Pommier. Une vision partagée par Sylvain, employé à Bonnières-sur-Seine : « C’est un héros des temps moderne. Lui rendre hommage le 8 mai, c’est hautement symbolique ! »

Si plusieurs personnalités doivent participer à la cérémonie, dont le sous-préfet de Mantes-la-Jolie Gérard Derouin, la famille du colonel assassiné n’a pas confirmé sa venue. « J’ai contacté son frère mais il a renvoyé un message disant qu’il était un peu débordé par les nombreuses sollicitations », précise le maire.

place Arnaud Beltrame

Le colonel Arnaud Beltrame a été tué par un terroriste qui avait attaqué un supermarché dans l’Aude le 23 mars dernier. DR.

D’autres villes des Yvelines vont donner son nom à des rues

Maisons-Laffitte. Pas une rue, mais une plaque sur un bâtiment. En mars, Jacques-Myard, le maire (LR) de Maisons-Laffitte, a annoncé que l’hommage au gendarme tué lors des attentats de l’Aude prendrait la forme d’une plaque commémorative apposée sur un bâtiment de la ville. Charles Givadinovicht, un élu (DVD) d’opposition, avait souhaité qu’une rue porte le nom du militaire, en raison des liens privilégiés que la ville entretient avec la Garde républicaine, où Arnaud Beltrame a servi entre 2006 et 2010.

Poissy. La municipalité, qui avait rendu un hommage appuyé aux victimes de l’attentat de l’Aude « proposera en conseil municipal de septembre de donner le nom d’Arnaud Beltrame à une rue, une place ou un équipement du futur quartier Rouget-de-l’Isle, situé le long des voies ferrées, dans le prolongement du pôle tertiaire du groupe PSA », rapporte Karl Olive, le maire (LR).

Saint-Cyr-l’École. Le conseil municipal a décidé à l’unanimité le 12 avril de baptiser un boulevard du nom du colonel Arnaud Beltrame, dans la nouvelle ZAC Renard en cours d’achèvement. Le gendarme assassiné avait fréquenté le lycée militaire de Saint-Cyr, où il avait suivi les cours de la classe préparatoire avant d’intégrer l’armée de Terre en 1995. Le futur boulevard se situera d’ailleurs dans la perspective du lycée.

Versailles. Le maire (DVD) François de Mazières a été le premier à annoncer sa volonté de baptiser une rue du nom du gendarme. Elle sera située dans le nouveau quartier de la gare de Versailles-Chantier. Par ailleurs, les camarades de promotion d’Arnaud Beltrame à l’Ecole européenne d’intelligence économique (EEIE) de Versailles ont apposé une plaque à son nom dans la salle des fêtes de l’hôtel Pompadour, qui accueille l’EEIE.

Source : Le Parisien

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.