Police et gendarmerie sur le pont

Pour les contrôles sur l'autoroute A 10, douze gendarmes du peloton motorisé de La-Chaussée-Saint-Victor ont été mobilisés. - Pour les contrôles sur l'autoroute A 10, douze gendarmes du peloton motorisé de La-Chaussée-Saint-Victor ont été mobilisés. - (dr)

Pour les contrôles sur l’autoroute A 10, douze gendarmes du peloton motorisé de La-Chaussée-Saint-Victor ont été mobilisés. – (dr)

Le pont du 15 août se traduit par une circulation dense sur les différents axes du département. Ce jeudi, la police et la gendarmerie étaient mobilisés pour prévenir… et punir les comportements dangereux au volant.

Jeudi, entre 14 h et 19 h, les gendarmes du peloton motorisé de La-Chaussée-Saint-Victor, ont opéré des contrôles sur l’ A 10, mobilisant six motos, deux véhicules. Pendant une heure, un hélicoptère est venu en renforts.  Le capitaine Linget explique:

L’hélicoptère nous a permis de cibler les comportements dangereux et permis de verbaliser trois personnes.”

Le dispositif aérien a notamment permis de verbaliser un automobiliste qui roulait depuis trop longtemps sur la voie du milieu. Aussi, lors des contrôles sur terre, neuf automobilistes ont été verbalisés, pour des vitesses allant de 159 km/h à 170 km/h. Un jeune détenteur du permis depuis moins de deux ans et qui roulait à 159 km/h s’est vu retirer son permis.

Une mobilisation encore plus intense

Le capitaine Linget précise que ces contrôles “visaient les automobilistes qui circulent à plus de 150 km/h. Non pas par pure tolérance, mais simplement car la gendarmerie souhaitait viser les comportements les plus à risque et les grands excès de vitesse.”

Deux étrangers, dont un conducteur de poids-lourd, ont été verbalisé pour avoir téléphoné au volant. Le lieutenant David Roussel, du peloton motorisé, précise: “Lors des grands départs, nous nous mobilisons encore plus.” L’autoroute A 10 s’annonce chargée ce week-end, les contrôles se poursuivront jusqu’à lundi.

La police aussi

Ce jeudi, les policiers se sont également installés avec radars et jumelles, à Blois avenue de Vendôme entre 15 h 30 et 16 h 30. « Notre but était d’abord de lutter contre les excès de vitesse, mais aussi tout simplement de nous montrer à la veille d’un long week-end de circulation intense » explique un responsable. 17 véhicules ont été contrôlés, Le conducteur d’une voiture et celui d’une moto ont été pris à une vitesse de 80 km/h, au lieu des 50 km/h réglementaires. Ils ont été verbalisés sur le champ.

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *