Plus de 100 gendarmes déployés sur toute l’île

Vendredi 04 décembre 2015

Plus de 100 gendarmes déployés sur toute l'île
Les gendarmes ont déployé de gros moyens pour contrôler les flux routiers et endiguer la hausse des cambriolages de résidence mais surtout de locaux commerciaux, ces derniers accusant une hausse de 43%.

 

Jeudi soir, à Schoelcher, Saint-Joseph, Case-Pilote, au Marin et à Sainte-Marie, 483 personnes ont été contrôlées lors d’une opération anti-délinquance d’envergure, spécialement orientée vers la lutte contre les cambriolages.

 À trois semaines des fêtes de Noël, les gendarmes ne veulent pas lâcher de terrain. Mercredi soir, entre 20 heures et 22 heures, 102 militaires, renforcés par 9 motocyclistes et 2 équipes cynophiles se sont déployés aux quatre coins de l’île : à Schoelcher, Saint-Joseph, Case-Pilote, au Marin et à Sainte-Marie.

Une opération anti-délinquance essentiellement destinée à endiguer la « hausse sensible » des cambriolages. Cette dernière, si elle concerne les habitations, touche encore davantage les locaux commerciaux, avec une montée de 43% de ce type de faits, par rapport à l’an passé. Particulièrement visés ces dernières semaines : les pharmacies ou les magasins d’optique.
« L’objectif de notre opération est de contrôler les flux car tout passe par la route. Notre forte présence a trois intérêts : la dissuasion, la prévention et la sensibilisation. Nous sommes sous réquisition du procureur de la République, cela nous permet de fouiller les coffres » , décrit le colonel
François Agostini, commandant de la gendarmerie de Martinique.
UNE AUTRE OPÉRATION D’ENVERGURE
373 véhicules ont été contrôlés jeudi soir pour 483 personnes au total. Sept détentions de produits stupéfiants (46 grammes de cannabis, 3,6 grammes de cocaïne, 4 grammes de crack), 2 ports d’armes (couteaux et paire de ciseaux) et 50 infractions au code de la route (non-port du casque, de la ceinture, défaut de contrôle technique…) ayant nécessité 7 immobilisations de véhicule. 17 0 dépistages d’alcoolémie ont été pratiqués dont 5 positifs. Les 45 dépistages de produits stupéfiants ont tous été négatifs.
« En plus de contrôles réguliers des compagnies de Fort-de-France, du Marin et de Trinité, nous allons mener une autre opération d’envergure dans les prochaines semaines afin de rassurer la population » , prévient le colonel Agostini.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.