Ploudalmézeau – La nouvelle gendarmerie a été inaugurée

De gauche à droite, le maire Marguerite Lamour, André Madec, président d'Armorique Habitat, le préfet Videlaine, André Talarmin, président de la CCPI, le colonel Bras (non visible), commandant du groupement de gendarmerie du Finistère

De gauche à droite, le maire Marguerite Lamour, André Madec, président d’Armorique Habitat, le préfet Videlaine, André Talarmin, président de la CCPI, le colonel Bras (non visible), commandant du groupement de gendarmerie du Finistère |

Opérationnels depuis janvier, les nouveaux locaux de la gendarmerie ont été inaugurés hier matin par Jean-Luc Videlaine, préfet du Finistère. Comme le rappelait le maire Marguerite Lamour, le projet a été initié il y a dix ans, les locaux d’alors, vétustes et exigus, risquant de mener à la suppression de la présence d’une gendarmerie sur le territoire communal.

Les locaux administratifs et services techniques ont été réalisés sous maîtrise d’ouvrage de la Ville pour un coût de 940 784 €, financé en partie par l’Etat (76 950 €), la CCPI (150 000 €) et la commune de Plouguin (3 336 €). 281 m2 de locaux spacieux permettent aux onze gendarmes de la brigade de travailler et d’accueillir le public dans les meilleures conditions dont une zone d’accueil garantissant la confidentialité, des bureaux individuels… Réalisés par Armorique Habitat pour un coût de 1 346 000 €, 10 logements individuels accueillent les militaires et leurs familles.

Lors de la séance de discours qui s’en est suivie à l’Arcadie, le maire s’est refusé à une prise de parole du député Jean-Luc Bleuven qui devait pourtant prendre le micro. « Mme Lamour a souhaité ne pas me donner la parole. Je la prends malgré tout, d’autant que je suis moi-même intervenu sur ce dossier. Le rôle des élus est de défendre la démocratie, menacée partout… Mon propos était d’aborder la réforme territoriale et il est important de renforcer notre capacité à travailler ensemble… ».

Après le discours du préfet, le maire devait simplement conclure : « Ne donnons pas une importance démesurée à un événement qui ne l’est pas ! ».

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.