Pézenas : Les nouveaux réservistes de la gendarmerie brevetés

Une cérémonie militaire a eu lieu au lycée Bonne-Terre, au terme d’un programme de formation de quinze jours.

Une cérémonie militaire a eu lieu au lycée Bonne-Terre, au terme d’un programme de formation de quinze jours. (© D.R)

Une cérémonie au lycée agricole Bonne Terre, qui a vu les 87 stagiaires recevoir leurs insignes et brevets.

Les nouveaux réservistes, promotion 2014 de la région de gendarmerie de Languedoc-Roussillon, ont reçu, vendredi dernier au lycée d’enseignement professionnel agricole Bonne-Terre, les brevets sanctionnant leur réussite à la préparation militaire d’initiation (PMIDN). C’est au cours d’une cérémonie militaire présidée par le colonel Alain Many, commandant en second la RGLR, que s’est déroulée cette remise de brevets.

Les 87 stagiaires (54 garçons et 33 filles) ont ainsi reçu les brevets et insignes PMIPDN en présence des autorités locales militaires et civiles, des gestionnaires des réserves des groupements et de leur famille, venus en nombre.

Cette cérémonie était l’aboutissement d’une période de formation en préparation militaire gendarmerie (PMG) qui avait pour but de pourvoir au recrutement de la réserve opérationnelle de la gendarmerie.

Fiers et enthousiastes de s’engager au service de la sécurité, ces filles et garçons, étudiants ou jeunes actifs, ont consacré leur temps libre à une formation de quinze jours en internat.

Du 26 avril au 9 mai, après une sélection complète, ils ont pu suivre un programme comprenant un module de formation générale (connaissance du milieu professionnel, déontologie et éthique militaire, formation à l’accueil, préparation générale au métier, entraînement physique général) ; un module de formation militaire (connaissance du milieu militaire, topographie) et un module de formation professionnelle et tir (exercice du service de la gendarmerie départementale, exécution du service de la gendarmerie mobile, formation aux télécommunications, intervention professionnelle).

Ces nouvelles recrues viendront renforcer les unités territoriales et les structures de commandement dans le cadre d’un contrat d’engagement à servir dans la réserve (ESR), lors de la prochaine période estivale.

À ce jour, la réserve représente pour la région de gendarmerie de Languedoc-Roussillon compte un effectif de 1 173 personnels.

En 2013, les réservistes qui servent sous contrat d’engagement ont été employés à hauteur de 32 757 jours au total. Une force supplémentaire, sur laquelle la gendarmerie compte beaucoup.

Source : Midi Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.