Perpignan : blessé, un motard de la police tire sur le chauffard

DRAME. Un policier de la brigade motocycliste du commissariat central de Perpignan a été contraint de faire usage de son arme à feu de service vendredi soir, après qu’un chauffard, qui avait volontairement foncé sur lui et qui l’avait blessé, tentait de le frapper violemment à terre.

Ce samedi soir, le syndicat Unité SGP Police – FO condamne fermement l’agression de ce policier de la brigade motocycliste du commissariat de Perpignan. Selon le syndicat, suite à un banal contrôle routier, un automobiliste n’a pas hésité à foncer délibérément sur le motard en tenue pour le renverser.

Le policier s’est senti menacé

Après l’avoir percuté, renversé et blessé, le suspect est sorti violemment de son véhicule et s’est dirigé vers lui. « Se sentant menacé et dans l’impossibilité de rivaliser le policier de la Sécurité publique a du faire usage de son arme à plusieurs reprises afin d’éviter le pire », précise Unité SGP Police – FO.

Le chauffard, blessé à la jambe par balles a pris la fuite à pied avant d’être interpellé plus tard par une patrouille de police. Il a été hospitalisé. Supervisée par le procureur de la République de Perpignan, l’enquête judiciaire a été confiée au SRPJ de Montpellier et l’enquête administrative à l’Inspection générale de la police nationale, l’IGPN. Les jours du motard de la police ne sont pas en danger.

« Une fois encore et une fois de trop. Unité SGP Police – FO souhaite un prompt rétablissement à notre collègue. Unité SGP Police – FO réclame protection et reconnaissance pour tous les policiers », indique le syndicat.

Source : E-metropolitain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.