Ouistreham. Cinq nouvelles têtes à la gendarmerie

De gauche à droite : Kevin Corroyer, Olivier Valognes, Émilien Schelstraete, Emma Tilioui et Raphaël Poure.

De gauche à droite : Kevin Corroyer, Olivier Valognes, Émilien Schelstraete, Emma Tilioui et Raphaël Poure. | Ouest-France

Depuis cet été 2017, la gendarmerie de Ouistreham compte cinq nouvelles têtes, dont un nouveau commandant de brigade : le lieutenant Émilien Schelstraete.

La gendarmerie de Ouistreham, qui couvre 10 communes de Ouistreham à Blainville-sur-Orne du nord au sud, compte 38 militaires, sans compter le renfort de réservistes. Depuis cet été 2017, elle compte cinq nouvelles têtes.

Le lieutenant Émilien Schelstraete.

Le lieutenant Émilien Schelstraete. | Ouest-France

À commencer par le nouveau commandant de brigade. Il s’agit du lieutenant Émilien Schelstraete, né à Arras (Pas-de-Calais), âgé de 34 ans, marié et père de deux enfants. Après avoir commencé sa carrière en gendarmerie en 2003 à Bron, près de Lyon, il a notamment incorporé une unité d’élite à Nouméa (Nouvelle-Calédonie) en 2012 avant d’intégrer l’école des officiers de Melun en 2015.

Kevin Corroyer.
Kevin Corroyer. | Ouest-France
Olivier Valognes.
Olivier Valognes. | Ouest-France
Emma Tilioui.
Emma Tilioui. | Ouest-France
Raphaël Poure.
Raphaël Poure. | Ouest-France

Les autres gendarmes arrivés à Ouistreham sont Kevin Corroyer, 25 ans, né à Beauvais, l’adjudant-chef Olivier Valognes, 48 ans, né à Cherbourg, Emma Tilioui, 20 ans, née à Rouen, et Raphaël Poure, 32 ans, né à Mulhouse.

Source :  Ouest-France

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.