“On a vraiment pris les français pour des cons” affirme le professeur Perronne, qui dénonce une “manipulation de masse”

Capture d’écran 2020-09-04 à 22.38.33Le professeur Christian Perronne, professeur des universités-praticien hospitalier français spécialisé dans le domaine des pathologies tropicales et des maladies infectieuses émergentes, était interviewé hier 2 septembre par Nicolas Vidal pour “Le Grand Entretien” de Putsch Media, il a évoqué les questions de l’évolution de l’épidémie, du masque, des conflits d’intérêt ou du traitement contre la maladie. Vidéo.

“[…] On veut nous faire croire que la deuxième vague arrive, je l’ai toujours pas vu arriver.[…] Les personnes hospitalisées sont de moins en moins nombreuses. Quand je vois des personnes qui décèdent à l’hopital, ce sont des gens extrêmement agés qui ont beaucoup de maladies sous-jacentes qui les fragilisent.”

“L’épidémie est en train de se terminer et on nous fait peur, on nous fait peur pourquoi ? C’est du délire total.[…] C’est un non-sens scientifique de faire d’un test comme ça un dépistage de masse. Ils entretiennent la peur : regardez l’épidémie repart à la hausse ! Tout ça, c’est bidon.”

“On a vraiment pris les français pour des cons, pardonnez-moi l’expression. On a voulu les culpabiliser. À chaque fois on a rejeté la faute sur les français qui feraient pas bien. Les décisions politiques étaient mauvaises, ce n’est pas la faute des français. On les a vraiment pris pour des enfants, on leur a fait la leçon…”

“Les français ont eu très peur, après ils ont eu moins peur, maintenant on leur refait peur, je n’ai jamais vu une nouvelle peur comme ça alors qu’il n’y a plus de maladie quasiment. Tout ça c’est un peu de la manipulation de masse, je trouve qu’il y a une dérive grave.”

“Le coup des masques aujourd’hui, c’est complètement débile. Dire à tous ces gens de porter le masque toute la journée,[…] ils étouffent les pauvres… Dans les écoles c’est complètement délirant. On culpabilise tout le monde, le masque dans la rue c’est du grand délire…”

[…]

Source :
Chaine YouTube Putsch Media

Source : Covidinfos.net

Répondre à Florence BERTOLA Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.