Nouvelle gendarmerie : des avancées enregistrées

Villefranche-de-Rouergue (12) – Feuilleton

Patrick Holtzer parle  d'une volonté commune  avec la gendarmerie d'arriver à une solution /Photo DDM

Patrick Holtzer parle d’une volonté commune avec la gendarmerie d’arriver à une solution /Photo DDM

Route haute de Farrou, le chantier de construction de la future gendarmerie reste toujours à l’abandon. Si bien que d’aucuns s’interrogent sur son éventuelle reprise un jour.

Si sur le terrain aucune activité n’est constatée, il semble bien que les lignes bougent en coulisses. Ainsi, une réunion s’est tenue mardi à Paris entre la direction nationale de la gendarmerie et Patrick Holtzer, le promoteur palois repreneur du dossier avec sa société Nephtis. On sait qu’entre les deux parties, existent des divergences financières sur le montant du bail locatif.

Aucune signature, en bonne et due forme, n’est sortie de cette entrevue. «Il s’agissait d’une réunion de travail portant principalement sur des aspects techniques du dossier» informe Patrick Holtzer . Ce dernier fait état toutefois de progrès. «On avance dans le bon sens. On règle les problèmes pas à pas.» En tout cas, les ponts ne sont pas coupés . Et si certains craignaient un désengagement de la gendarmerie sur ce dossier au vu du contexte économique actuel, Patrick Holtzer lève tous les doutes. «Il y a une volonté de la gendarmerie comme de ma part de poursuivre et d’arriver à une solution.»

Selon nos informations, la gendarmerie a revu l’aspect financier du dossier et fait des propositions pour le montant du bail . «Tout le monde consent des efforts» confirme Patrick Holtzer qui se veut optimiste. «Aujourd’hui, nous avançons progressivement vers une issue favorable». S’il ne s’engage pas sur une date , la fin de l’année lui apparaît comme une hypothèse tout à fait plausible.

D’ici là , des rapports et des éléments écrits doivent être échangés entre les deux parties et le principe d’une nouvelle réunion a été actée. Elle devrait se tenir à Paris avec la direction de la gendarmerie et son service immobilier d’ici un mois .

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.