Nouveau patron à la gendarmerie maritime

Pierre-Antoine Joubert est le nouveau commandant de la compagnie de gendarmerie maritime de Lorient.

Pierre-Antoine Joubert est le nouveau commandant de la compagnie de gendarmerie maritime de Lorient. |

Pierre-Antoine Joubert est à la tête d’une centaine de gendarmes maritimes qui opèrent de Guidel à la frontière espagnole.

Cent gendarmes, neuf brigades

Pierre-Antoine Joubert est le nouveau commandant de la compagnie de gendarmerie maritime de Lorient. Il succède à Marge Cuvier. Il est à la tête d’une centaine de gendarmes répartis entre neuf bridages, qui opèrent de la Laïta, à Guidel, jusqu’à Hendaye, à la frontière espagnole.

L’action de l’État en mer

Ce sont les missions de police des pêches envers les pêcheurs professionnels (respect des règlements européens, etc.), de sécurité envers la navigation de plaisance et la pêche à pied récréative, les enquêtes et les missions de sûreté, accrues dans le contexte actuel d’état d’urgence. « Cela va du renseignement au contrôle et la surveillance des ports, une présence visible et non-visible », résume Pierre-Antoine Joubert.

Le « Géranium » à Brest

La compagnie de Lorient dispose de moyens nautiques (canot pneumatique rapide, etc.) pour ses interventions. Mais aussi d’un 4×4 et de motos tout-terrain pour arpenter l’estran. Quant au patrouilleur de 32 m, le Géranium, à poste rive gauche du Scorff, il dépend du groupement de l’Atlantique, basé à Brest. Sa zone d’action s’étend du Mont-Saint-Michel à Hendaye, et au large.

Entre terre et mer

Pierre-Antoine Joubert, 40 ans, marié et père de deux jeunes enfants, est Nantais d’origine. Dès 18 ans, bac en poche, il s’engage dans l’armée… de Terre. De grade en grade, d’affectation en affectation, il travaille dans la logistique et participe à des missions à l’étranger : ex-Yougoslavie, Centre Afrique, Sénégal, etc. Il est aussi passé par la Nouvelle-Calédonie. Puis il intègre la gendarmerie départementale, la « terrestre », au Havre jusqu’en 2012, avant de s’amarrer à la « maritime ».

« Humble face à la mer »

Pierre-Antoine Joubert adore la voile. Il y a goûté gamin, en vacances à Noirmoutier. La mer, il connaît. Et il en connaît les exigences. « Il faut savoir être humble face aux éléments, dit-il. C’est la qualité première des marins. »

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.