Norrent-Fontes : prise de gendarmerie symbolique le 14 juillet

Le projet de déplacement de la gendarmerie de Norrent-Fontes sur Saint-Venant est toujours d’actualité. Le Ministère de l’intérieur en a rappelé le principe en date du 10 juin 2013. Au vu de cette motion, le conseil municipal, qui s’est réuni la semaine dernière, a voté en faveur d’une mobilisation générale les 13 et 14 juillet.

<br /><br />
Marc Boulnois, le maire, sera à la tête de la fronde festive menée le 14 juillet.<br /><br />

Marc Boulnois, le maire, sera à la tête de la fronde festive menée le 14 juillet.

Il demande à tous les citoyens, commerçants, élus, associations du secteur de se mobiliser pour une prise symbolique de la Bastille via la gendarmerie. Il demande instamment au Premier ministre de cesser la casse des services publics en milieu rural. Et il demande au Ministre de l’intérieur de revenir sur une décision basée sur « le mensonge et l’injustice » selon le maire Marc Boulnois. « Au cun engagement n’a été signé à Saint-Venant. Il serait inconcevable de mobiliser plus de temps sur un projet qui traîne sur Saint-Venant, qui est basé sur des mensonges et qui coûterait plus aux contribuables. » Et de rajouter à propos de l’absence du projet alternatif à Norrent-Fontes : « Mensonges, mensonges. Le conseil municipal précédent a délibéré en décembre 2007 sur l’engagement de la commune à un projet alternatif. »

Des manifestations festives sont ainsi prévues les 13 et 14 juillet avec une mobilisation générale pour une « prise de la gendarmerie ». « C’est pour faire parler de la commune et que les décideurs reviennent sur leurs décisions », a affirmé Marc Boulnois. « Nous dédierons donc cette soirée pour dire notre totale opposition à cette fermeture et pour réclamer le maintien des services publics en zone rurale ». De fait, la municipalité invite toute la population à manifester son mécontentement joyeux lors de ce week-end. Toutes les animations se dérouleront devant la gendarmerie. S’ils le souhaitent, les participants pourront arborer les symboles de la révolution : cocarde, bonnet phrygien, drapeau… Le public est invité à se munir de casseroles, tambours, trompettes pour faire le plus de bruit possible.

Le programme

Samedi 13 juillet : soirée barbecue à 19 h façon auberge espagnole (amener sa viande et ses accompagnements). Une buvette sera assurée et la friterie sera ouverte. À 21 h, bal populaire ; 22 h, « Formez vos bataillons » pour la retraite aux flambeaux qui démarrera de trois points différents pour finir devant la gendarmerie où aura lieu le feu d’artifice à 23 h. Les points de rendez-vous sont fixés à 22 h 15 : à la mairie, rue Jules-Ferry, devant le 13, rue du 8-Mai et rue de Molinghem avec un départ au croisement de la rue de Lillette. Là, les plus jeunes seront emmenés dans un véhicule communal décoré pour l’occasion par le centre de loisirs.

Dimanche 14 juillet : venez avec des fleurs pour la cérémonie de victoire de la prise de la gendarmerie et pour le maintien en milieu rural des services publics. À 11 h 45, fleurissement devant la gendarmerie. À 12 h, concours de chapeaux fleuris après inscription en mairie annexe avant le 10 juillet (même les chapeaux de gendarme), remise des médailles du travail, remise des dictionnaires aux enfants entrant en 6e, cérémonie citoyenne de remise des cartes d’électeurs aux jeunes votants de 18 ans. Le verre de l’amitié clôturera la matinée. Les festivités reprendront à 15 h avec un après-midi récréatif organisé par le comité des fêtes (structures gonflables, sculptures sur ballons, jeux anciens…) Entrée gratuite devant la gendarmerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *