Neuf mois de prison pour le pilote de quad qui a blessé une gendarme

Neuf mois, dont deux ferme, ainsi qu’un sursis mise à l’épreuve de deux ans. Il a été jugé en comparution immédiate par le Tribunal correctionnel de Sens, le mardi 3 septembre. La gendarme, touchée à la bouche, à l’épaule, aux bras, aux côtes et aux jambes, était présente à l’audience

 

France Bleu Auxerre vous le révélait, lundi 2 septembre.

 

Dimanche 1e septembre, vers 15 heures, les gendarmes de Pont-sur-Yonne (Sénonais) prennent en chasse un quad, qui ne respecte pas les limitations de vitesse, et qui a brûlé plusieurs stops.

 

Le pilote du quad, un Francilien de 18 ans dont les grands-parents possèdent une résidence secondaire à Gisy-les-Nobles, nargue les militaires et parvient à les semer.

 

A environ 17 heures, deux véhicules de gendarmerie forment un barrage, au lieu-dit Fossoy, sur le CD 143, en direction de Villethierry. Le quad tente de passer entre les voitures. Il les percute, ainsi que la gendarme.

 

Il s’avèrera que le quad ne lui appartient pas, et qu’il a fumé du canabis dans la journée de dimanche. Pris de peur, il s’enfuie de l’hôpital de Sens, où il devait passer la nuit, du dimanche 2 au lundi 3, en observation. Ce sont ses parents, chez qui il est rentré, à Villejuif, qui lui demanderont de se rendre, à la gendarmerie de Sens, dès le lendemain matin.

 

La gendarme s’en tire avec une ITT (incapacité totale de travail) de dix jours.

 

Lors de son procès, le Prévenu a farouchement nié avoir percuté délibérément la gendarme.

Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *