Neuf-Berquin : la gendarmerie lance un appel à témoins après la mort hier d’un motard

En fin d’après-midi hier mardi (11 juin), un motard vieux-berquinois âgé de 44 ans a trouvé la mort, rue d’Estaires, à la sortie de Neuf-Berquin. Les circonstances de l’accident sont encore inexpliquées. La gendarmerie a lancé ce matin un appel à témoins.


Le motard sortait de Neuf-Berquin.

l est 18 h 30, le corps de l’homme est recouvert d’un drap blanc. Malgré les longs soins prodigués par le SAMU, ce motard âgé de 44 ans est décédé. Avant l’arrivée des secours (les pompiers d’Hazebrouck, le SAMU accompagnés par la gendarmerie d’Hazebrouck), un automobiliste a tenté de le réanimer : « Je l’ai vu face contre le sol, je me suis donc arrêté, témoigne-t-il. J’ai mon diplôme de secourisme, j ’ai réalisé un massage cardiaque. Je n’ai pas réussi à le réanimer. » Pendant ce temps, un riverain a alerté les pompiers.

Pas de témoin pour l’instant

Les circonstances de ce drame sont encore inexpliquées. On sait que le motard prenait la direction de son habitation, à Vieux-Berquin. Sa moto, sérieusement endommagée, a été retrouvée dans le fossé, à plusieurs mètres de son corps et du casque.

Comme pourrait l’indiquer une trace de freinage sur la voie gauche de cette route limitée à 70 km/h, le motard était en train de doubler selon les premières conclusions de la gendarmerie. On ne sait pas encore si c’est un choc qui est à l’origine de la perte de contrôle du véhicule. Pour l’instant, les gendarmes n’ont trouvé aucun témoin oculaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *