Narbonne. La gendarmerie nationale sort les grands moyens

Les militaires en présence de Mme Bardèche, Jacques Bascou et Didier Codorniou. Photo DDM, JMG.

opération coup de poing

La population en zone gendarmerie passe de 230 000 habitants à plus de 400 000 avec les résidants dont le nombre, au plus fort, atteint 260 000 entre le 14 juillet et le 15 août sur le littoral audois.

Le groupement de gendarmerie départementale de l’Aude met en œuvre un dispositif visant à assurer la sécurité des zones d’affluence saisonnière sur les deux mois d’été. Il s’appuie sur des renforts en personnel (redéploiement) et des moyens spéciaux en conséquence.

Hier, entre 13 heures et 16 heures, trente gendarmes étaient déployés sur le littoral entre Gruissan et Saint-Pierre-la-Mer pour une opération «coup de poing». Une véritable saturation de l’axe a eu lieu avec une fermeture des accès sur le littoral. Sur toute la bande littorale, il s’agissait de lutter contre les délits de vol à la roulotte. Au sol, six postes fixes de deux à quatre militaires sur les principaux carrefours appuyés par deux motards. Il y avait ainsi des gendarmes des brigades mobiles et des réservistes. L’EDSR 11, la brigade territoriale de Gruissan, le PSIG de Narbonne étaient de la partie. Dans les airs, l’hélicoptère du détachement aérien de Montpellier surveille les parkings et surtout les automobiles laissés par les baigneurs. Les militaires informent leurs collègues au sol du comportement délinquant d’individus. Une présence du bleu qui n’est pas passé inaperçu. «Il faut tenir le terrain de façon offensive», avance la lieutenante Christine Dubois. «Le but est de frapper fort sur un horaire déterminé durant lequel les gens sont à la plage après avoir laissé leur véhicule au parking sans surveillance. On cherche le délit». L’an passé, l’hélicoptère avait signalé à la patrouille au sol un fourgon qui roulait vite entre Gruissan et Narbonne-Plage. Intercepté par les militaires, il fut découvert dix-sept personnes à l’intérieur. C’était du personnel non déclaré qui faisait du nettoyage dans les campings. Trois autres opérations de ce style se dérouleront en juillet et août.


le chiffre

Le chiffre : 30

gendarmes > et un hélicoptère. La gendarmerie nationale avait sorti les grands moyens pour boucler le long axe Gruissan-Narbonne-Plage-Saint Pierre la Mer.

René Mari

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *