Motion contre la fermeture de la gendarmerie

La gendarmerie de Honfleur menacée ?

La gendarmerie de Honfleur menacée ? | Ouest-France.

Le conseil communautaire du Pays de Honfleur-Beuzeville a pris une motion en fin de séance, contre l’éventuelle fermeture de la brigade de gendarmerie de Honfleur.

Les maires de Pennedepie et du Theil-en-Auge ont alerté les membres du conseil communautaire, mardi 20 juin, sur les rumeurs de fermeture de la gendarmerie de Honfleur. « Ce serait inacceptable pour toutes les communes qui entourent Honfleur » , ont commenté les élus qui ont pris la décision de porter une motion à la préfecture pour demander des explications. « Les gendarmes seraient déplacés à Villerville. »

Contacté par téléphone, le maire de Villerville, Michel Marescot, confirme qu’il y aura bien une permanence de la gendarmerie deux demi-journées par semaine, le mardi et vendredi, à Villerville. «  À l’ancien bureau de Poste, ou au poste de la police municipale, en fonction des liaisons sécurisées à mettre en place, précise le maire de Villerville. La décision a été prise par le colonel, dans un souci de proximité avec la population. Notre commune passe de 700 à 4 000 l’été ».  Une permanence qui serait prise sur la compagnie de gendarmerie qui regroupe Deauville, Pont-l’évêque, Honfleur et Blangy-le-Château.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.