Mort de Rémi Fraisse: Le gendarme qui a lancé la grenade envisage de porter plainte contre Mélenchon

JUSTICE Le jeune militant écologiste est décédé sur le site du projet de barrage de Sivens en 2014, après avoir reçu une grenade…

Une marche en hommage à Rémi Fraisse avait été organisée le 25 octobre 2015 dans la forêt de Sivens.
Une marche en hommage à Rémi Fraisse avait été organisée le 25 octobre 2015 dans la forêt de Sivens. – REMY GABALDA / AFP
Selon le Parisien, le gendarme, qui a lancé la grenade ayant tué Rémi Fraisse sur le site du projet de barrage de Sivens (Tarn), envisage de porter plainte contre Jean-Luc Mélenchon pour diffamation.

Mercredi dernier, lors d’une prise de parole publique à Montreuil (Seine-Saint-Denis), Jean-Luc Mélenchon s’en était pris à Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur au moment de la mort du jeune garçon, l’accusant d’être responsable du décès de ce dernier. L’ancien Premier ministre avait dénoncé « des insultes » et annoncé qu’il allait porter plainte.

Une marche en hommage à Rémi Fraisse avait été organisée le 25 octobre 2015 dans la forêt de Sivens.
Une marche en hommage à Rémi Fraisse avait été organisée le 25 octobre 2015 dans la forêt de Sivens. – REMY GABALDA / AFP
    • Publié le
    • Mis à jour le

Selon le Parisien, le gendarme, qui a lancé la grenade ayant tué Rémi Fraisse sur le site du projet de barrage de Sivens (Tarn), envisage de porter plainte contre Jean-Luc Mélenchon pour diffamation.

Mercredi dernier, lors d’une prise de parole publique à Montreuil (Seine-Saint-Denis), Jean-Luc Mélenchon s’en était pris à Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur au moment de la mort du jeune garçon, l’accusant d’être responsable du décès de ce dernier. L’ancien Premier ministre avait dénoncé « des insultes » et annoncé qu’il allait porter plainte.

« Trois enquêtes, particulièrement fouillées, ont conclu à l’accident »

« Parler d’assassinat revient à traiter [mon client] d’assassin » a indiqué Jean Tamalet, l’avocat du gendarme au Parisien ce lundi. « Mon client est blessé par ces propos », a-t-il ajouté, avant de préciser que plusieurs enquêtes avaient conclu à une mort accidentelle : « Alors même que trois enquêtes, particulièrement fouillées, ont conclu à l’accident : une instruction en cours d’achèvement, une enquête administrative menée par l’inspection générale de la gendarmerie nationale et une enquête du défenseur des droits ».

>> A lire aussi : Les grenades offensives de type F1 interdites après la mort de Rémi Fraisse

Le leader de la France insoumise avait accusé Bernard Cazeneuve non seulement d’être responsable de la mort de Rémi Fraisse, mais de s’être « occupé de son assassinat », selon des propos diffusés ce dimanche dans un reportage de l’émission « C politique » sur France 5. « Cazeneuve, le gars qui s’est occupé de l’assassinat de Rémi Fraisse. Le gars qui a fait gazer, matraquer toutes les manifestations et qui prend maintenant sa tête de petit sainte-nitouche pour dire que c’est moi qui ne sais pas choisir entre le Front national et je sais pas qui », avait lancé le leader de LFI.

Source et Vidéo : 20 Minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.