Morlaix. Les gendarmes interceptent 212 g d’héroïne

Accompagnés par un maître-chien, une dizaine d’hommes de la compagnie de gendarmerie de Plourin-lès-Morlaix ont intercepté une automobiliste morlaisienne de 42 ans et son passager âgé de 44 ans en possession de 212 g d’héroïne, lundi soir, à Morlaix.

La drogue, sous forme de pains de sucre, se trouvait dans un sac plastique, au pied du siège passager. Le couple a été arrêté à la sortie de la RN 12, au niveau de l’échangeur de Langolvas, alors qu’il revenait de Rouen où il s’approvisionnait en héroïne.

« On les pistait depuis quelque temps. Ils faisaient des allers-retours réguliers, une fois par mois environ, entre Morlaix et la Normandie depuis au moins le mois d’avril », renseigne le chef d’escadron Erwann Laisney, commandant de la compagnie de gendarmerie de Plourin-lès-Morlaix, en précisant que le couple écoulait ensuite l’héroïne à une quinzaine de clients de la région.

« Elle était achetée 20 € le gramme à Rouen et revendue 60 € ici », indique le militaire. Au total, près d’un kilo a transité entre la Normandie et le Finistère.

En perquisitionnant le domicile de la Morlaisienne, les gendarmes ont saisi 2.500 € en numéraires. La quadragénaire et son compagnon ont été placés en garde à vue, où ils se trouvent toujours ce jeudi matin.

Déjà condamnés par le passé pour des faits mineurs, ils comparaîtront ce vendredi après-midi devant le tribunal correctionnel de Brest. Trois de leurs clients ont également été gardés à vue, avant d’être remis en liberté.
Source :  Le Télégramme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.