Morgane L’Helguen a rejoint la brigade de gendarmerie de Pacy-sur-Eure

Morgane L’Helguen a rejoint la brigade de gendarmerie de Pacy-sur-Eure

Après la théorie à l’école de gendarmerie de Montluçon, voici venu le temps de la pratique au sein d’une unité de gendarmerie

Devenir gendarme remonte à son enfance. Native de Brest (29), Morgane L’Helguen a suivi de studieuses études et obtenu un bac ES ainsi qu’une licence de sociologie avant de revêtir l’uniforme. À 23 ans, elle vient d’achever sa formation de neuf mois à l’école de gendarmerie de Montluçon (03), « la plus grande école de France ».

Depuis le début du mois de mars, elle est affectée à la brigade autonome de Pacy-sur-Eure, en remplacement de l’adjudant Grégory Fouques, muté à la brigade de Gisors. Elle fait ses preuves sur le terrain en tant qu’élève gendarme, un stage de trois mois. « Je suis seulement agent de la force publique. J’ai un tuteur. »

Au bout de ce trimestre de formation pratique, le premier véritable engagement long (contrat) est de six ans avec un CAT (Certificat d’aptitude technologique) à passer afin de devenir titulaire (sous-officier) de carrière.

« Gendarme est un métier aux multiples missions. Cela demande une certaine polyvalence », apprécie la jeune femme.

Concours

Morgane L’Helguen a choisi la Normandie pour sa première affectation. « Ce n’est pas trop loin de la Bretagne et assez proche de Paris. Pratique pour aller voir ma famille ! »

En ce moment et jusqu’en mai, les services de la gendarmerie procèdent aux inscriptions pour le prochain concours de sous-officiers. « Les personnes intéressées peuvent se renseigner plus avant auprès de la gendarmerie la plus proche de leur domicile », informe le major Alain Hubinet, le patron de la brigade de Pacy-sur-Eure.

Source : Paris Normandie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.