Morbihan. Il tente de semer les gendarmes et tombe dans un ruisseau

morbihan-il-tente-de-semer-les-gendarmes-et-tombe-dans-un-ruisseau 
Le conducteur d’un véhicule a refusé un contrôle de gendarmerie, samedi soir, à La Roche-Bernard. S’est ensuivie une longue traque jusqu’à Herbignac où l’homme a couru dans un ruisseau. | Maël Fabre
Le conducteur d’un véhicule a refusé un contrôle de gendarmerie, samedi soir, à La Roche-Bernard. S’est ensuivie une longue traque jusqu’à Herbignac où l’homme a couru dans un ruisseau.

Samedi soir, peu après 23 h, le conducteur d’une Audi A3, âgé de 26 ans, refuse la priorité à un véhicule à La Roche-Bernard.

Pas de chance pour lui, il s’agit d’une patrouille de gendarmerie. Les militaires ordonnent au conducteur de s’arrêter mais celui-ci refuse et prend la fuite.

Les forces de l’ordre tentent alors de l’interpeller sans qu’il obtempère. S’engage alors une traque avec le fuyard en direction de Férel puis sur la D774 en direction d’Herbignac (Loire-Atlantique).

Le conducteur roule à plus de 120 km/h sur les petites routes et « prend des risques inconsidérés », selon les gendarmes présents sur les lieux.

Le centre opérationnel et de renseignement de la gendarmerie basé à Vannes est alerté. Il demande aux gendarmes de Loire-Atlantique de se tenir prêts à l’arrêter.

En état d’hypothermie

Quelques minutes plus tard, le conducteur perd le contrôle de son véhicule à l’entrée d’Herbignac. Il saute de la voiture accidentée et prend à nouveau la fuite à pieds. Il va alors traverser un ruisseau, courir dans l’eau et à travers champs.

Rapidement interpellé et menotté et en état d’hypothermie, il est pris en charge par les sapeurs-pompiers et transporté au centre hospitalier de Saint-Nazaire.

À sa sortie, tard dans la nuit, le jeune homme originaire de Saint-Nazaire, est ramené dans le Morbihan et est placé en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Nivillac.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le conducteur est bien connu de la justice pour de multiples infractions au Code de la route. Il devrait être déféré devant le procureur de la République de Vannes et être poursuivi pour refus de priorité, refus d’obtempérer et vitesse excessive.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.