Millau : le peloton autoroutier de la gendarmerie bientôt dans ses murs ?

Les gendarmes du peloton motorisé pourraient être logés boulevard Albert-Jonquet.

Les gendarmes du peloton motorisé pourraient être logés boulevard Albert-Jonquet. (Photo archives)

Le projet n’est pas tout jeune, mais, à la faveur de la réunion du conseil municipal de mercredi, le voilà qui revient à l’ordre du jour. Le peloton motorisé de gendarmerie qui veille sur les usagers de l’A 75 dans sa partie aveyronnaise pourrait être finalement logé dans des locaux à bâtir le long du boulevard Albert-Jonquet, dans le quartier du Crès.

Initialement envisagé à Naulas, ce projet de casernement avait reçu en 2011 l’agrément du ministère de l’Intérieur dont relève désormais la gendarmerie, avant que cet emplacement, jugé trop éloigné du centre-ville et de l’accès à l’autoroute, soit abandonné.

Agrément valide jusqu’au 1er juillet

Mieux situé, le nouveau terrain, de 3 800 m2, proposé par la commune, a les faveurs des gendarmes, dont les responsables, au regard des premières esquisses, ont donné leur accord pour la poursuite des études. L’ensemble immobilier pressenti comprendrait seize logements, des T4 pour moitié.

La Ville, qui devrait assurer la maîtrise d’ouvrage, escompte quelque 450 000 € de subvention de l’État sur un investissement de 2,7 M€. Le loyer pourrait s’élever ensuite à 150 000 € par an pendant neuf ans.

“Ça ne va pas se faire tout de suite, mais il nous fallait délibérer avant la fin du mois de mai pour ne pas perdre l’agrément du ministère, valide jusqu’au 1er juillet, précise le maire Guy Durand. Les gendarmes du peloton autoroutier sont actuellement logés séparément, mais avec une véritable annexe de casernement, on garantit la pérennité de ce service à Millau.”

Source : Midi Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *