Meysse : condamné pour s’être volontairement soustrait à un contrôle de gendarmerie

Photo illustration DL

Dans la nuit de dimanche à lundi, alors que la fête votive de Meysse touche à sa fin, une rixe éclate. Immédiatement prévenus, les gendarmes se rendent sur place. L’une des personnes impliquées dans la bagarre rentre alors à son domicile et vole la camionnette de son colocataire.

Quand les gendarmes croisent le véhicule, ils font les gestes réglementaires pour que celui-ci s’arrête. En vain. L’un des gendarmes est alors heurté par le rétroviseur de la camionnette. Il souffre d’une luxation à l’épaule et a quinze jours d’arrêt de travail. Pendant ce temps, le conducteur poursuit sa route. Elle ne durera pas longtemps puisqu’il perd le contrôle du véhicule et percute un muret. Sa fuite se poursuit à pied.

Grâce aux investigations des gendarmes de la compagnie du Teil, il sera interpellé six heures après les faits et placé en garde à vue. Connu pour délits routiers, le Meyssois n’avait d’ailleurs plus de points sur son permis. Hier, dans le cadre d’une comparution immédiate, le tribunal correctionnel de Privas l’a condamné à dix mois de prison dont six mois assortis du sursis.

Source : Le Dauphiné .com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *