Meurthe-et-Moselle : Un gendarme a détourné près de 90 000 euros de PV

Meurthe-et-Moselle : Un gendarme a détourné près de 90 000 euros de PV

Un gendarme a été condamné, car il falsifiait des PV de chauffeurs routiers. Ce stratagème lui aurait permis d’obtenir 90 000 euros.

Le parquet de Briey avait demandé trois ans de prison, mais le tribunal a décidé d’alourdir la peine. Ce gendarme a été condamné à 5 ans de prison, dont un an avec sursis. Selon les éléments de l’enquête, son compte en banque était créditeur de 90 000 euros. Les enquêteurs n’ont pas réussi à connaître la provenance de cette somme d’argent. Ils le soupçonnent d’avoir détourné ce montant avec les PV falsifiés des chauffeurs routiers selon la Charente Libre.

Falsification des PV

Le parquet a estimé que la plupart des détournements étaient prescrits. Il a donc été jugé sur la somme de 20 000 euros. Cette dernière aurait été récupérée auprès des chauffeurs routiers en infraction. Il leur demandait ainsi de verser en liquide une consignation. Elle est demandée lorsque la personne est étrangère et ne possède pas de domicile sur le sol français selon le journal. Le gendarme utilisait donc cette loi, mais il falsifiait ensuite le PV en transformant la consignation. Il gardait donc la différence et inscrivait un petit montant sur la copie carbone.

Confondu par un cabinet d’avocats

L’homme qui avait une réputation irréprochable n’était pas présent lorsque la décision du tribunal a été donnée. Un mandat d’arrêt a donc été rédigé et cet homme ne pourra pas exercer ses droits civiques et civils pendant une durée de 5 ans. La méthode de ce gendarme avait été découverte, car l’un des chauffeurs avait fait appel à un cabinet d’avocats qui avait contesté une infraction.

Source : 24matins.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *