Menacés à Prémont, les gendarmes reviennent en force et embarquent toute la famille

B9717520658Z.1_20181107192357_000+GE0CCIUQO.2-0

Après avoir été pris à partie samedi, les gendarmes ont réagi fermement, mercredi matin.

En fin de semaine dernière, les gendarmes de Bohain sont sollicités pour du tapage nocturne dans une maison d’habitation, rue Largillière à Prémont. Le voisinage se montre agacé par des faits qui se renouvellent souvent. Leur visite ne va pas plaire à la mère de famille et à ses deux fils, de vingt et trente ans. Ces derniers, alcoolisés, invectivent les deux militaires et les menacent de les planter avec un couteau.

Plutôt que d’aller à l’affrontement, les deux gendarmes se résignent alors à partir. Mais ce n’était que partie remise ! Mercredi matin, les gendarmes de Bohain et du Peloton de surveillance et d’intervention ont déployé un dispositif de taille. Ils ont interpellé leurs « clients » de samedi, tous originaires de la Marne, domiciliés dans la commune depuis cinq ans. Le matériel sono, à la base des problèmes, a été saisi et remis au procureur. Durant la perquisition, du matériel dangereux (couteaux, hachette, serpette, etc) a été récupéré et détruit.

Placés en garde à vue puis relâchés, la mère et ses fils devront s’expliquer prochainement devant la justice.

Source : L’Aisne nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.