Mayenne. La gendarmerie a édicté trois priorités pour 2017

Une partie de l’effectif de la communauté de brigades de Mayenne, 
lors de la cérémonie organisée à l’hôtel de ville.

Une partie de l’effectif de la communauté de brigades de Mayenne, lors de la cérémonie organisée à l’hôtel de ville. | Ouest-France

Lutter contre la radicalisation, éradiquer l’insécurité routière et les cambriolages, telles sont les lignes directrices des militaires pour cette année dans la communauté de brigades de Mayenne.

Ce mardi 14 mars, les 37 gendarmes de la communauté de brigades (Cob) de Mayenne, qui regroupe les brigades de Mayenne, de Bais et de Martigné-sur-Mayenne, ont reçu l’inspection de leur commandant de compagnie, le capitaine Jérôme Besle.

Ce fut l’occasion pour l’officier d’édicter trois « priorités », pour 2017 : « La lutte contre la radicalisation, afin de prévenir les actes terroristes, notamment lors de grands rassemblements comme la fête de la Madeleine ; la lutte contre les cambriolages ; la lutte contre l’insécurité routière. »

Concernant les cambriolages, le capitaine Besle a souligné que « depuis le début de l’année, la Cob de Mayenne, avec le concours du Psig (peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie) et de la brigade de recherches, a déjà interpellé cinq personnes originaires des pays de l’Est, auteurs de cambriolages à Moulay et à Saint-Baudelle. »

Il a aussi évoqué une importante opération, menée la semaine dernière, qui a permis d’arrêter trois personnes « impliquées dans des cambriolages, en juin 2016, du magasin de cycle Giant à Mayenne ».

Source : Ouest-France

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.