Marzy Un complexe fonctionnel pour les gendarmes et leur famille

Un complexe fonctionnel pour les gendarmes et leur famille

Un accueil qui n’a plus rien à voir avec celui de l’ancienne gendarmerie. © Droits réservés

Elle n’aurait pu ne pas voir le jour… Mais aujourd’hui, la gendarmerie de Marzy est bien là. Une belle réalisation proposant des conditions de travail agréables.

Un projet qui aurait pu ne jamais voir le jour. Un obstacle de taille a failli tout compromettre. Celui de la mise à disposition du terrain qui, bien que situé sur la commune de Marzy, appartenait alors à la Ville de Fourchambault.

Deux ans de procédure, pour que, devant les tribunaux, l’intérêt général l’emporte sur l’intérêt privé d’un agriculteur qui l’occupait pourtant à titre gratuit. « Six vaches contre une gendarmerie » était l’enjeu, avec le risque potentiel d’un désengagement de l’État.

La suite fut plus paisible. Une parfaite collaboration Fourchambault-Marzy a permis de voir sortir de terre ce complexe fonctionnel qui abrite désormais les gendarmes et leurs familles.

Trois zones distinctes, isolées les unes des autres

 

Le bâtiment administratif se répartit en trois zones distinctes, isolées les unes des autres.

Tout d’abord, l’accueil, la salle d’attente et l’espace réservé à l’écoute des personnes, à l’abri des oreilles indiscrètes, offrent des volumes agréables.

Ensuite, les bureaux qui mettent fin à la salle commune improprement dénommée “open space” de Fourchambault. C’est désormais deux ou quatre gendarmes par bureau.

Le commandant de brigade et son second bénéficient d’un espace individuel.

Des murs aux couleurs apaisantes et une distribution circulaire des différentes pièces à l’éclairage soigné confèrent à l’ensemble une note de modernité très appréciée.

Enfin, les locaux PJ, entièrement sécurisés, avec cellules, salles d’auditions aux vitres sans tain et salles anthropométriques destinées à la police technique et scientifique.

Source : Le Journal du Centre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *