Marconnelle : il est rattrapé deux ans après avoir refusé de se soumettre à un contrôle

Le 9 novembre 2011, une patrouille motocycliste de la gendarmerie nationale fait une ronde sur la commune de Marconnelle lorsqu’elle aperçoit une voiture dont le conducteur a oublié de boucler sa ceinture de sécurité…

trib boulogne.jpg

Ils rejoignent le contrevenant et lui font signe de s’arrêter, ce que ce dernier semble faire dans un premier temps. Arrivé à hauteur des gendarmes il accélère, les contourne et prend la fuite. Les gendarmes ont le temps de relever l’immatriculation de la voiture et le signalement du conducteur.

Forts soupçons

Munis de ces renseignements, ils se présentent au domicile de la propriétaire de la voiture qui reconnaît que cette voiture lui appartient bien. Mais elle refuse de donner le nom de la personne qui était au volant. Les gendarmes ont de forts soupçons sur le petit ami de cette dernière qui, bien que convoqué à plusieurs reprises, ne se présentera jamais.

Rien ne se perd dans les services de la gendarmerie. En 2013, alors que le prévenu se trouve en détention pour une autre affaire, il sera entendu sur le déroulement de ce refus d’obtempérer. Il va nier.

Aucun doute

Malheureusement pour lui, les procès-verbaux des gendarmes ne laissent planer aucun doute quant à sa participation. Reconnu coupable, Mickaël Quillet, 21 ans, sept mentions au casier, est condamné à 4 mois de prison et 50 euros d’amende.

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.