Marcel Lebas, adjudant de gendarmerie, s’est éteint le 9 juillet. Il avait 107 ans.

adjt LEBAS photo

Marcel Lebas, 107 ans, était né en Normandie le 26 mars 1907.

Ses obsèques auront lieu le 11 juillet 2014 à 14 heures 30 en l’église d’Etretat avant son inhumation au cimetière de La Poterie-Cap-d’Antifer.

Profession-Gendarme salut notre ancien qui était le second gendarme le plus ancien de la France métropolitaine et présente ses condoléances à sa famille et ses proches.

Rappelons qu’en avril 2014 Marcel Lebas avait fait l’objet de l’article ci-dessous à l’occasion de son anniversaire :

ETRETAT. La communauté de brigades de gendarmerie a fêté les 107 ans de l’adjudant Marcel Lebas.

Le Côte d'Albâtre Le Côte d'Albâtre Le Côte d'Albâtre

Jeudi, à l’occasion des 107 ans de Marcel Lebas, retraité de la gendarmerie, une manifestation de sympathie avait été organisé à la résidence « L’ Etoile du matin » où il réside depuis 2012.

Entouré de ses proches, de la directrice Marie-Pierre Pruvost et en présence de Bertrand Lefrançois conseiller général, des membres de l’association des anciens et amis de la Force Libre du Havre, de l’association des anciens combattants d’Etretat, du comité de souvenir du Général de Gaulle et de nombreuses personnalités civiles et militaires, le colonel Gesnot (groupement Seine-Maritime), le lieutenant colonel Chaigneau, représentant le colonel Moree (région Haute Normandie) et le maire Franck Cottard ont salué cet homme au parcours exemplaire.

Mobilisé en 1940 et formé à la 3e division légère blindée, il intègre le peloton motocycliste à Caudry, participe à la campagne de Belgique et du Nord de la France. Blessé à la jambe à Bailleul, il refuse d’abandonner sa moto et réussi à gagner Dunkerque. Blessé une seconde fois à l’épaule, il embarque le 2 juin 1940 pour l’Angleterre où il sera hospitalisé. Il rejoint ensuite les FFL en octobre de la même année. En février 1942, il entre à l’école de gendarmerie police militaire.

Nommé maréchal des logis chef le 10 mars 1946, il rentre en France le 16 mars 1946. En 1956, il est affecté à la brigade de Batna (Algérie) où il sera nommé adjudant à cheval et jusqu’ au 16 octobre 1957, date de son départ en retraite.

Il se retire d’abord à Barentin avant de s’installer à Etretat. Marcel Lebas a été honoré de la médaille militaire, la croix de guerre, la médaille des blessés, la médaille commémorative 39/45, la commémorative France Libre, Afrique du Nord et la croix du combattant Afrique du Nord. Le 8 mai 1987, il est élevé au rang de chevalier de la légion d’honneur. Citation : à l’ordre de la Division en date du 23 mai 1942 du Général de Division, commissaire national à la guerre pour les blessures dans le Nord de la France. Au cours de cette cérémonie, des présents lui ont été remis en souvenir de tout ce qu’il a fait pour la gendarmerie. Marcel Lebas est le second gendarme le plus ancien de la France métropolitaine. Rendez-vous a été pris pour ses 108 ans.

Source : LeCôted’Albatre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.