Manche : il va à la gendarmerie avec 2,3g d’alcool par litre de sang

Manche : il va à la gendarmerie avec 2,3g d'alcool par litre de sang

Le prévenu se rendait chez les gendarmes, à Barneville-Carteret (Manche) pour signer des papiers. Problème : il avait 2,3g d’alcool par litre de sang. Il a été condamné mardi 4 avril 2017.

– Illustration

Un trentenaire a été condamné mardi 4 avril 2017 par le tribunal correctionnel de Cherbourg (Manche) pour un vol de matériel professionnel et une conduite en état d’ivresse.

Le dimanche 31 juillet 2016, un chef d’entreprise du bâtiment dépose plainte à la gendarmerie après avoir constaté la disparition d’un percuteur et de 35 kg d’ardoises, tout en précisant aux militaires avoir quelques soupçons sur l’un de ses anciens employés. C’est chez ce dernier, un trentenaire originaire du Nord, que l’ensemble du butin est retrouvé. « C’était un arrangement avec un collègue« , indique le prévenu lors de son procès, mardi 4 avril 2017, devant le tribunal correctionnel de Cherbourg (Manche). L’homme reconnaît les faits.

2,3g d’alcool par litre de sang

Le samedi 11 février 2017, alors qu’il se rendait à la gendarmerie de Barneville-Carteret (Manche) pour signer divers papiers, ce maçon se présente à la brigade avec un taux de 2,3 grammes d’alcool par litre de sang.

L’homme écope de cinq mois de prison avec sursis assortis d’une mise à l’épreuve pendant deux ans, avec obligation de soins et de travail. Le tribunal a prononcé la suspension de son permis de conduire pour une durée de six mois, avec exécution provisoire.

Source : La Manche Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.