Mais qui donc s’amuse à faire peur ?

Les confidences de mon petit doigt gauche

Introduction

Chers nouveaux lecteurs, bonjour. Permettez-moi, en quelques lignes, de « planter le décor ». Pour les plus anciens, vous pouvez passer directement au paragraphe suivant.

Je vous offre l’ensemble de mes billets, pour aiguiser votre curiosité, élargir l’étendue de vos réflexions et ainsi augmenter le « champ des possibles », concernant votre patrimoine, aussi bien spirituel que matériel.

Pour ceux qui souhaitent dépasser la simple curiosité et veulent agir, les « Rendez-vous d’Hubert » sont faits pour vous. Vous y trouverez les grilles de compréhension de l’effondrement en cours et surtout, comment tirer profit des évènements actuels et à venir.

Je vais maintenant vous faire une confidence « surprenante » : mon petit doigt gauche me parle . Il faut vous préciser que je suis gaucher et fier de l’être, comme entre autres :  Léonard de Vinci, Michel-Ange, Ludwig van Beethoven… Excusez du peu.

Comme tous les parents le savent… un petit doigt, ça chuchote à l’oreille des parents … les bêtises que font les petits enfants pas toujours très sages. Eh bien, mon petit doigt gauche me « parle » et je dois reconnaitre qu’il est doté d’une certaine clairsentience qui ne cesse de me surprendre.

Une dernière précision, je le surnomme affectueusement « Madri » … en rrroulant le R, comme les Espagnols savent le faire… ainsi que les Sarthois (mon épouse est sarthoise, mais elle ne rrroule plus les R depuis longtemps).

Connaissez-vous Shenzhen ? En 1970, c’était un charmant village de pêcheurs qui est devenu une ville de … 13 millions d’habitants. Située au centre sud de la Chine, dans la province du Guangdong, elle est frontalière avec Hong Kong. Cette mégapole s’étend sur les bords du Delta de la rivière des Perles.

Cette situation géographique particulière lui a permis de s’ouvrir au commerce extérieur. Elle est considérée, au même titre que les villes de Pékin, Shanghai et Canton, comme l’une des plus grandes villes développées de Chine continentale. Étant l’une des premières zones économiques spéciales en Chine, Shenzhen est souvent appelée la « Silicon Valley of China »

C’est une ville marchande plus que culturelle. À part les plages où il fait bon se relaxer, la ville à quelques trésors à offrir à ses visiteurs au rang desquelles la tour SEG Plaza, gratte-ciel de 78 étages culminant à 291 mètres et à 300 mètres, antennes comprises.

Je ne sais où le papillon a battu des ailes, mais toujours est-il que le SEG Plaza a tremblé pendant quelques minutes mardi dernier 18 mai, à 13h50 locale. L’évacuation du bâtiment a eu lieu aussitôt, provocant des scènes de panique dans les rues avoisinantes. Le tremblement s’est arrêté avant la fin ce cette évacuation.

Après inspection, les responsables de ce quartier ont affirmé n’avoir trouvé « aucune anomalie de sécurité dans la structure principale et l’environnement du bâtiment » et que les éléments intérieurs et extérieurs de celui-ci ne semblaient pas avoir été endommagés. Ce phénomène à ce jour inexpliqué a provoqué plus de peur que de mal et c’est heureux.

Qu’y a-t-il Madri ? Tu veux prendre la parole le clavier ? Tu as l’explication de cet incident ? Vas-y, explique-nous, s’il te plait !!!

Coucou, c’est Madri . Bonjour chers amis. Je n’ai pas vraiment d’explication, mais cette expression « plus de peur que de mal » fait naitre en moi une interrogation que j’ai envie de partager avec vous.

En effet, si concernant cet incident, les occupants de la tour s’en sont sortis indemne, que dire de la relation entre la peur et le mal à propos du « Corona-vaccinus » ? Fait-il plus de peur que de mal ou bien fera-t-il plus de mal que de peur ??? Telle est la question, comme s’interrogeait en son temps, ce cher William.

Dis-moi Madrilou, tu exagères. T’abriter ainsi derrière cet immense personnage, relève de la facilité. Si je ne connaissais pas l’efficacité de ta clairsentience, je douterais de la pertinence de ton interrogation.

Mais au fait, franchement, entre nous, est-elle si sacrilège cette interrogation de Madri ?

« Ceux qui vivent sont ceux qui luttent »

(Victor Hugo)

Chers lecteurs, je vous aime et vous salue.

Source : Sérénité Patrimoniale

https://serenite-patrimoniale.com/2021/05/20/mais-qui-donc-samuse-a-faire-peur/

Répondre à bon travail Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.