Maine-et-Loire. Ivre, il revient armé à la gendarmerie

IMG_3150.jpg

Son permis confisqué, un homme de 66 ans a brandi un revolver devant la gendarmerie de Saint-Macaire-en-Mauges (photo d’illustration). | OUEST-FRANCE

Des agents lui ont retiré son permis de conduire dimanche lors d’un contrôle routier. Deux heures après, l’homme de 66 ans est venu exprimer son mécontentement en brandissant un revolver devant la brigade.

Comment en arrive-t-on à se présenter à la gendarmerie en possession d’un revolver ? C’est l’une des questions auxquelles devra répondre un homme de 66 ans. Il est convoqué ce vendredi 11 mai devant le tribunal correctionnel d’Angers, où il doit être jugé en comparution immédiate.

Alcoolémie d’1,7 gramme

Tout commence par un banal contrôle routier, vers 16 h 30 dimanche 6 mai à Saint-Macaire-en-Mauges (commune nouvelle de Sèvremoine, Maine-et-Loire). Au volant de sa voiture, l’homme présente une alcoolémie de plus d’1,7 gramme. Les agents du peloton motorisé de Chemillé lui retirent son permis sur le champ et immobilisent son véhicule. Ils le raccompagnent ensuite à son domicile, non loin de là.

Il revient à vélo deux heures plus tard

Fin de l’histoire ? Pas vraiment. Deux heures plus tard, l’homme se rend à vélo à la gendarmerie de Saint-Macaire pour exprimer son mécontentement. Il n’entre pas à l’intérieur, l’accès étant verrouillé, mais un gendarme vient à sa rencontre. Tout en vociférant, l’homme brandit un revolver vers le ciel, a priori sans viser l’agent, et finit par s’en aller.

Trois armes retrouvées au domicile

Les gendarmes l’ont interpellé lundi matin à son domicile. Ils y ont trouvé trois armes, revolvers et carabines.

Placé en garde à vue, l’homme a été déféré au parquet et écroué. Il devra répondre des charges de conduite sous l’emprise d’un état alcoolique, menaces et violences, ainsi que d’acquisition et détention illicites d’armes.

Source : Ouest France

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.