Louvois: “ça avance” et le MinDef se met en immersion dans les audits

La visite de Jean-Yves Le Drian prévue lundi à Nancy a été “reportée”. La faute à un rendez-vous élyséen, à 16h ce même lundi, avec les principaux équipementiers de défense français (Dassault, DCNS, EADS, MBDA, Nexter, Safran, Thales). Un rendez-vous qui n’a franchement pas dû être désopilant si l’on croit le ton du laconique communiqué de la Présidence diffusé à l’issue:
“Le président de la République a rappelé que l’industrie de défense est une composante majeure de notre autonomie stratégique et contribue de manière importante à notre économie et à la création d’emplois. Avec un solde commercial positif de 2,7 milliards d’euros en 2012, l’industrie de défense française mobilise plus de 4 000 entreprises sur tout notre territoire et représente 165 000 emplois dans des domaines technologiques civils et militaires de très haut niveau. Le chef de l’Etat a également évoqué les travaux en cours au sein de l’Union européenne pour renforcer la base technologique et industrielle de l’Europe dans le domaine des industries de défense. Le Conseil européen de décembre prendra des décisions en ce sens.”

Jean-Yves Le Drian n’en oublie pas Louvois pour autant. S’il est bien un sujet qui à la fois l’agace et lui tient à coeur, c’est bien celui de ce flop qui n’en finit pas.

“On avance”, dit-on dans son entourage qui précise qu’il faut désormais se plonger dans les résultats des “sept audits commandés pour comprendre”. Parmi les problèmes à résoudre, celui des trop-versés; à l’approche du temps de la déclaration de revenus 2012, il devient urgent de trouver une solution pour éviter que des majorations d’impôts ne pénalisent ceux qui ont été les victimes d’un Louvois, parfois, trop généreux.

Source : Ligne de Défense

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *