Long week-end sur nos routes : 475 infractions et 35 retraits de permis

Long week-end sur nos routes : 475 infractions et 35 retraits de permis

L’ensemble des unités de gendarmerie de La Réunion, les motocyclistes de l’EDSR et les gendarmes des trois compagnies étaient présents sur nos routes ce long week-end de la Pentecôte, soit 792 heures de contrôles ciblant les conduites addictives, les excès de vitesse et les fautes de comportement à l’origine des accidents. Près de 640 véhicules ont été contrôlés, 475 infractions relevées – dont 44 délits –  et 35 retraits de permis.

Les gendarmes ont relevé :

– 45 alcoolémies dont 26 délictuelles (taux supérieur à 0,80 g/l d’alcool dans le sang), le taux le plus élevé constaté est de 2,20gr d’alcool pur par litre de sang;
– 5 conduites sous stupéfiants (immobilisation et retrait du permis)
– 4 refus d’obtempérer, l’ensemble des auteurs sont identifiés et l’un d’eux est déjà placé en garde à vue,
– 9 défauts de permis de conduire;
– 184 dépassements de la vitesses, dont 4 à des vitesses très élevées entraînant retrait du permis immédiat et une saisie pour une moto KTM 990 Adventure en vue de sa confiscation;
– 38 usages de téléphone au volant;
– 37 non-ports de la ceinture et/ou dispositifs de retenue pour enfants;
– 10 non-ports du casque;
– 76 infractions génératrices d’accidents graves (franchissement lignes continues, non respect du stop ou feu rouge, non respect des priorités etc…);
– 67 autres infractions diverses (équipements, règles administratives, etc).

Durant les nuits de vendredi, samedi et dimanche, les gendarmes ont été appelés à intervenir à sept reprises sur des piétons marchant sur la quatre voies ou route nationale, de Saint-Rose à Saint-Leu en passant par Sainte-Marie et Saint-Paul. Quatre piétons étaient fortement alcoolisés, ils ont tous été mis en sécurité.

Les gendarmes sont également intervenus sur 16 accidents matériels. Dans 10 sinistres au moins un conducteur était sous l’emprise de l’alcool (de 0,78gr à 2,12gr d’alcool pur par litre de sang).

Un motocycliste a refusé d’obtempérer, frôlant les gendarmes de Saint-Paul et poursuivant sa route à vive allure. Le passager qui masquait la plaque d’immatriculation avec sa main pourrait être poursuivi pour complicité de refus d’obtempérer. Ils sont maintenant identifiés et seront prochainement convoqués pour explications.

Un autre scootériste a également effectué un refus d’obtempérer aux gendarmes de Saint-Benoit forçant le passage et mettant en danger ces derniers. Il a été retrouvé un peu plus loin; le scooter de grosse cylindrée n’était pas assuré, le pilote n’avait pas de permis et était positif aux stupéfiants. Il est actuellement placé en garde à vue.
Source : Zinfos974

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.