LOIRE Chazelles-sur-Lyon: à 68 ans, il insulte un policier et pointe un couteau de cuisine sur un gendarme

À deux reprises, le sexagénaire s’est embrouillé avec les forces de l’ordre. Une amende de 500 euros.

Photo d'illustration Le Progrès

« Si c’est comme ça, je ne dirai plus rien ». À trois reprises pendant le procès, Bernard, visage buté, a vivement croisé les bras sur sa poitrine.

Cet homme de 68 ans a apparemment du mal à supporter les remarques du juge. Et, de façon plus générale, tout ce qui se rapporte à l’autorité.

En septembre dernier, il s’embrouille avec un policier municipal de Chazelles-sur-Lyon. La déviation mise en place ne lui convient pas, l’échange dégénère, Bernard insulte son interlocuteur.

« Je reconnais tout à fait. Mais il a crié à sa collègue : laisse tomber ça. Je ne suis pas « ça ». Il n’a pas à me parler de cette façon ».

Le collègue du gendarme sort son arme

Deuxième épisode un mois plus tard. Les gendarmes débarquent au domicile de Bernard, munis d’une convocation pour les faits d’outrage.

Le retraité s’emporte. « Je ne viendrai jamais ! ». Et saisit un imposant couteau de cuisine, qu’il pointe en direction de l’un des arrivants.

La scène est suffisamment menaçante pour que l’épouse de Bernard s’interpose. Et que le collègue du gendarme menacé sorte son arme.

Bernard a été condamné à une amende de 500 euros.

Source : Le Progrès

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.