Loire-Atlantique Gare aux « faux » bitumeurs alerte la gendarmerie

Le prix est multiplié parfois par 10 à l'arrivée pour un travail de mauvaise qualité.

Le prix est multiplié parfois par 10 à l’arrivée pour un travail de mauvaise qualité.

Archives PO/Photo non contractuelle

Des escrocs sévissent en ce moment dans la région des Pays-de-la-Loire et proposent de refaire une allée privée en bitume « à prix cassé » ou « au black ». La gendarmerie lance une alerte sur Facebook pour apprendre à les repérer.

Le phénomène n’est pas nouveau mais s’était fait plus rare. Au vu des plaintes reçues, ceux que les gendarmes appellent les « faux bitumeurs » sont de retour dans le département. Ils se présentent à des particuliers comme une société venant de terminer un chantier sur une route. Ils ont encore un peu de bitume et proposent de refaire la cour ou les allées à prix « cassés » et au « black ».

Selon la gendarmerie, il y a plusieurs cas : « Premier cas, ils se mettent au travail et quelques mètres carrés plus tard, la cour n’est que partiellement recouverte. Il leur faut une rallonge immédiate pour aller rechercher du matériau. C’est ainsi qu’ils filent… »

Deuxième cas : « ils viennent à bord de camions souvent obsolètes et effectuent un gravillonnage de 5 mm à 1 cm d’épaisseur alors qu’un enrobé classique est sur une épaisseur de 6 à 15 cm. Au départ, ils donnent un prix bas et une fois le travail achevé ce prix est multiplié parfois par 10 pour un travail de mauvaise qualité ».

« C’est tout bonnement une escroquerie, conclut la gendarmerie. Prudence et méfiance doivent donc être de rigueur lorsqu’on est démarché par ce type de société ».

Source : Presse Océan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.