Loir-et-Cher : améliorer la police et la gendarmerie au quotidien

Le préfet Jean-Pierre Condemine a lancé la consultation entouré des responsables de la police et de la gendarmerie

Le préfet du Loir-et-Cher  a lancé ce mardi 14 novembre la concertation locale sur le thème de la police de sécurité au quotidien. La réflexion doit déboucher le 15 décembre sur des propositions concrètes.

Protéger, garantir et servir. C’est le tryptique sur lequel repose la grande consultation lancée au niveau national sur la police de sécurité du quotidien et qui a été présentée dans sa déclinaison départementale, ce mardi 14 novembre à Blois, par le préfet du Loir-et-Cher Jean-Pierre Condemine.

Le représentant de l’Etat était accompagné des responsables de la police et de la gendarmerie mais aussi du procureur de la République de Blois, des représentants des maires et du conseil départemental.

 » Cette concertation va durer jusqu’au 15 décembre prochain et associera tous les acteurs de la sécurité, les élus locaux, les représentants de l’autorité judiciaire, les polices municipales  » a précisé M.Condemine.

Cette réflexion va porter sur cinq priorités :

  1. Renouveler les ambitions de la police et de la gendarmerie avec une présence renforcée sur le terrain, des procédures simplifiées, de nouvelles sanctions immédiates.
  2. Respecter les policiers et les gendarmes en améliorant leurs conditions de travail avec des effectifs et des moyens supplémentaires, des casernes rénovées, une protection des fonctionnaires réaffirmée.
  3. Une police sur mesure avec une réponse adaptée à chaque territoire.
  4. Une police connectée avec des outils numériques performants ( smartphones, tablettes )
  5. Une police partenariale avec le développement de la coopération avec les élus, la justice, les bailleurs sociaux, les commerçants etc…

Source : La Nouvelle République

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.