L’invité du mercredi: « La Loire aura une brigade numérique de la gendarmerie »

Image TL7

Image TL7

Le lieutenant-colonel Romain Pascal était l’invité du Journal de TL7 ce mercredi 8 novembre. Il a répondu en direct aux questions de Marianne Rey et des Internautes de Zoomdici.fr

Question de Monique, une Forézienne

« Que comptez-vous faire pour stopper les cambriolages en hausse ces derniers temps dans la plaine du Forez ? »

Il y a entre 30 à 40 cambriolages par semaine en zone gendarmerie sur la Loire, principalement sur la plaine du Forez. « Nous avons plusieurs dispositifs de prévention du type participation citoyenne qui donnent satisfaction aux citoyens et à nous », explique le lieutenant-colonel Romain Pascal. Un 50e contrat « Voisins vigilants » vient d’être signé sur la commune de Chambéon avant d’en signer un autre avec Montbrison dans les prochains jours. Par ailleurs, les rondes sont plus fréquentes en zones pavillonnaires en fin de journée depuis le changement d’heure.

Question de Jeremy de Saint-Etienne

«Quels sont les métiers qui recrutent dans la Gendarmerie nationale ? »

« La gendarmerie recrute massivement actuellement pour tous les métiers et à tous les niveaux », confirme le patron des gendarmes de la Loire qui n’a pas de postes vacants sur son secteur en cette fin d’année.

Question de Laurie, de Firminy

« Est-ce que la Gendarmerie de la Loire dispose d’une cellule d’investigation en cybercriminalité ? »

« Comme tous les groupements, nous avons des enquêteurs nouvelles technologies qui sont formés aux expertises d’ordinateurs, de smartphones, et de GPS », a confirmé lieutenant-colonel Romain Pascal.

Question de Catherine, RH à Saint-Etienne

« Comment les gendarmes traitent-ils les plaintes pour violences sexuelles faites aux femmes ? » « Les militaires sont tous formés dans leurs formations initiales pour l’écoute des victimes », explique le lieutenant-colonel Romain Pascal qui précise que le département de la Loire comprend une brigade de prévention de la délinquance juvénile et des associations qui interviennent pour des formations ponctuelles. Une assistante sociale est également à la disposition des victimes au sein de la gendarmerie de la Loire.

Question de Quentin de Saint-Chamond

« Vous avez annoncé la création de brigade numérique. Qu’entendez-vous par là ? »

« Cette brigade expérimentale vise à créer une réelle proximité avec la population qui est de plus en plus connectée ». Il existe déjà une Page Facebook Gendarmerie de la Loire, le lieutenant-colonel Romain Pascal envisage aussi de créer une adresse mail dédiée au public, des alertes SMS…

Question de Pierre

« Les gendarmes ont-ils des quotas de verbalisations d’automobilistes pour toucher des primes ? »

Question d’Olivier, de Veauchette

« Concernant les accidents de la route : comptez-vous faire moins de répressions que vos prédécesseurs où faire plus de préventions ? »

« Les 2 », affirme le patron de la Loire. « Les gendarmes seront toujours aussi répressifs pour les infractions les plus accidentogènes, mais nous conduisons aussi des actions de prévention dès le plus jeune âge ».

F. P.

Voir ou revoir l’interview:

 

Source : Zoom d’Ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.