Limoux. Une seule cérémonie pour pompiers et gendarmes

Tous les pompiers et les gendarmes médaillés ont reçu leurs distinctions dans le château des ducs de Joyeuse à Couiza. /Photo DDM, D.D.

Tous les pompiers et les gendarmes médaillés ont reçu leurs distinctions dans le château des ducs de Joyeuse à Couiza. /Photo DDM, D.D.

Une première qui devrait faire date, une cérémonie de distinctions et décorations commune chez les pompiers et les gendarmes dans le château des ducs de Joyeuse à Couiza.

C’est sur une idée du capitaine Yannick Lopès, commandant la brigade de gendarmerie, que les corps de pompiers et gendarmerie du Limouxin-haute vallée se sont associés dans une même cérémonie pour remettre les médailles aux promus de l’année. L’événement s’est déroulé dans le château des ducs de Joyeuse à Couiza, en présence du sous-préfet Sébastien Lanoye, Henri Bénédittini, colonel directeur du SDIS ; Guy Meystre, commandant le centre de Limoux, et Jacques Hortala, le président du service départemental d’incendie et de secours (SDIS). Une première qui a déjà fait des envieux puisque toujours selon le capitaine Yannick Lopès, plusieurs villages se sont déjà portés volontaires pour les prochaines cérémonies communes à venir, une volonté de tracer un chemin ensemble comme le confirmait Jacques Hortala : «Une première qui devrait faire date». Cette année, chez les pompiers, ont été promus : médaille d’honneur pour services exceptionnels : le capitaine Alain Sarda et le lieutenant Denis Sarda. Médaille vermeil : l’adjudant-chef Brunet et le sergent-chef Garcia. Le médecin commandant Valéro devient lieutenant-colonel. J.-Rémy Gautheron, pharmacien commandant devient lieutenant-colonel. Les sergents-chefs Boffelli, Martinez, Gervais, Cabrera deviennent adjudants. Le capitaine Gilles Barthes est promu commandant.

Pour les gendarmes, les médailles de la défense nationale ont été accordées à Alexandre Schouver (or), maréchal des logis-chef ; Audrey Baseotto et Fabrice Garcin (argent), Pauline Briand (bronze). Lettres de félicitations au colonel Simon, aux lieutenants Gueudré et Passié, au major Mignard, aux adjudants-chefs Coquet et Liautard, aux maréchaux des logis-chefs Loustalot, Jodar et Chauvin, aux gendarmes Caverivières, Moyat ; à la brigadière-chef Bordel et à l’adjudante Juéry. C’est le colonel Guisset, commandant du groupement, qui a félicité les gendarmes de la compagnie «pour leur efficacité dans la couverture militaire sur Bugarach fin 2012», événement médiatique qui devait voir affluer sur le fameux pic des milliers d’hurluberlus pour une fin du monde supposée, et qui finalement n’a vu passer que des journalistes en quête d’exotisme rural.

Source : La dépêche.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *