L’homme qui a foncé sur les gendarmes n’avait pas d’antécédents judiciaires

A Mazaye (Puy-de-Dôme), un agriculteur a percuté volontairement plusieurs véhicules de la gendarmerie, lundi après-midi. Deux militaires ont été blessés, dont l’un grièvement.
Vers 16 h 30, ce lundi, une quinzaine de gendarmes s’est rendue au lieu-dit Le Petit Chambois, sur la commune de Mazaye (63) pour interpeller un homme soupçonné de violences conjugales.

Lorsque les militaires arrivent sur place, le quinquagénaire se trouve à bord d’un engin agricole, un Manitou. En les apercevant, il fait brutalement demi tour et charge leurs véhicules avec sa fourche. Le choc est violent : toutes les voitures ont été entièrement détruites. Deux des gendarmes visés ont été blessés, dont l’un plus sérieusement. Pris en charge par le SAMU, ils ont été transportés vers le CHU de Clermont-Ferrand.
Pour se défendre, les militaires ont dû tirer à plusieurs reprises sur la carrosserie de l’engin avant de parvenir à maîtriser cet habitant de la commune.
Le quinquagénaire a été placé en garde à vue dans la soirée. Les spécialistes de l’identification criminelle ont également été déployés. L’enquête a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie de Clermont-Ferrand.
L’agriculteur de 55 ans était toujours en garde à vue ce mardi matin. D’après le parquet de Clermont-Ferrand, le quinquagénaire n’avait pas d’antécédents judiciaires.
 Les militaires s’étaient rendus une première fois au domicile du suspect lundi matin, mais ce dernier avait alors refusé de les suivre. Pressentant une intervention difficile, ils étaient retournés plus nombreux dans l’après-midi à son domicile. C’est alors qu’ils ont croisé sur la route l’agriculteur au volant d’un engin de levage.
Source : La  Montagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.