L’hélico de la gendarmerie a de nouveau cherché l’ancien maire de Pindray

5aa9d011499a456f698b4599L’ancien maire Jean-Marie Robin.
© Photo NR

Pindray
L’hélicoptère de la gendarmerie nationale a de nouveau survolé la Gartempe, hier matin, pendant plus d’une heure, entre Pindray et Saint-Savin, dans le cadre de la disparition de Jean-Marie Robin, ancien maire de Pindray, de 2001 à 2008.
« L’objectif, avant de faire revenir les plongeurs, est de réduire le secteur de recherche, a expliqué le capitaine Duval, commandant en second de la compagnie de gendarmerie de Montmorillon. Nous avons profité de la décrue amorcée de la Gartempe pour surveiller plus spécifiquement les digues et étraves au courant. Mais nous n’avons rien trouvé. »
Disparu depuis le 12 février Selon les témoignages des voisins et les investigations des gendarmes, la disparition de Jean-Marie Robin remonterait au lundi 12 février. Ce jour-là, le septuagénaire était visiblement occupé à débroussailler du bois, au fond du terrain de son habitation, en bord de rivière, au lieu-dit Coupe, à Pindray.
Des effets personnels avaient été retrouvés à proximité. Jusqu’à présent, malgré un premier survol par hélicoptère et l’utilisation d’un chien Saint-Hubert (19 février) puis l’utilisation du drone de la gendarmerie entre Pindray et Saint-Savin (21 et 22 février), les recherches n’ont donné aucun résultat.

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.