L’ex-gendarme jaloux avait canardé son rival : verdict cette semaine à Épinal

http://gerardmerinfo.fr/wp-content/uploads/2013/11/justice-balance.jpg

Condamné en première instance en Meurthe-et-Moselle à 10 ans de réclusion en 2012, c’est en appel qu’un ancien commandant de la gendarmerie de Chaumont se présentera devant la cour d’assises des Vosges à partir de mercredi à Épinal.

L’affaire parait sommes toute banale : un mari trompé décide de se venger. Les moyens employés sont eux, plutôt hors normes. Le commandant alors en exercice en 2008 se munit de deux armes dont un pistolet semi-automatique et poursuit l’amant de sa femme (gendarme lui aussi), en voiture dans les rues de Chaumont.

La suite ressemble à un film d’action. L’homme trompé canarde le véhicule de son rival de 11 coups de feu dont la plupart fait mouche. Il est  un excellent tireur, voire un tireur d’élite mais le poursuivi s’en sort avec une chance inouïe. Il décidera de ne pas se porter partie civile. Le commandant de gendarmerie qui s’est rendu à la police après les faits risquait la perpétuité, il a donc écopé dans un premier temps de 10 ans pour tentative d’assassinat. Trop pour lui semble-t-il puisqu’il fait appel. Mais attention, le tribunal d’Épinal peut aussi bien minimiser la peine que l’augmenter. Début de réponse mercredi, le verdict est attendu au plus tard vendredi.

Source : Gerardmer info.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.