Lettre ouverte d’une lectrice de PG adressée aux « Autorités » et à la population.

Le 25 juin 2022, Profession-Gendarme publiait sur le site une pétition ayant suscité de nombreux commentaires ( Pétition sur ce LIEN ).

Parmi ces nombreux commentaires, certains, même si ils semblaient en opposition, ont déclenché mon intérêt et ont amené l’une de nos lectrices à rédiger la présente lettre ouverte, sous forme d’un appel à la raison, que nous désirons partager avec vous tous.

Merci à cette lectrice qui j’en suis certain se reconnaitra :

Lettre ouverte


« Depuis longtemps dans ce pays, la ligne rouge a été franchie par les « autorités ». Ceux qu’elle délèguent auprès de la population accomplissent bien souvent de bonnes choses. Et trop souvent des actes inhumains et inacceptables. Honte à chacun de ceux-là.

Honte aux institutions qui acceptent de telles missions, et donnent de telles directives..

Tout le monde se souvient de ces gendarmes qui allaient sur les plages quasi désertes traquer, verbaliser, et renvoyer chez eux les malheureuses familles en recherche de détente et de soleil. Verbalisées pour cause de « confinement ».


« Raison » invoquée ? Un très redoutable virus invisible, que nul scientifique n’a jamais isolé, rôdait sur les plages, mais pas dans les appartements…


Loi I- LE VIRUS RODE SUR LES PLAGES.

Il rôdait au rayon slips et chaussettes des supermarchés, mais pas au rayon pain et surgelés…


Loi II- LE VIRUS SE CACHE DANS LES SLIPS DES SUPERMARCHES, mais pas dans les vôtres ni dans le pain…
Qui peut « croire » de telles âneries ? QUI ?

Les gendarmes ont été obligés de se faire « vacciner » avec un produit expérimental sorti des « laboratoires » d’un escroc multi-condamné, Pfizer et ses potes de Moderna… mais aucune obligation pour les policiers, confrontés pourtant tous les jours au public eux aussi.
Ah bon? Pourquoi ? le virus ne s’attaque qu’aux gendarmes ?

Loi III – LE VIRUS IDENTIFIE LES INSIGNES

Qui peut « croire » de telles âneries ? QUI ?

Quelle est l’intention exacte de ce gouvernement envers les gendarmes, c’est la question essentielle.

POURQUOI ? Pourquoi cette différence ? Gendarmes, posez-vous la question, svp…

Matin, midi et soir, sept jours sur sept, les médias et le gouvernement ont juré, qu’un tel virus existe, donc NOUS SOMMES OBLIGES DE LES CROIRE ? En dépit du bon sens ? Obligés de nous masquer ? Obligés de nous con-finer (= un emprisonnement à domicile !)

Loi IV – NOUS SOMMES OBLIGES DE CROIRE LE GOUVERNE-MENT ET LES MEDIAS.

Loi V – NOUS PORTERONS UN MASQUE D’ESCLAVE, privés de l’indispensable oxygène, respirant notre propre gaz carbonique, peu importe notre santé…

Loi VI- NOUS NOUS EMPRISONNERONS A DOMICILE SUR SIMPLE DEMANDE, LOI OU DÉCRET DU GOUVERNEMENT.


Au nom de QUOI ?

C’est de toute évidence, sous couvert de « sanitaire », de « sécurité », « d’intérêt général », de « bien public »…

Une DICTATURE EN MARCHE : Aucun policier, aucun gendarme, aucun membre du gouvernement ou des institutions, aucun « soignant », aucun directeur d’Ehpad ou d’hôpital, aucun « enseignant » ne pourra prétendre qu’il l’ignorait et qu’il a participé à l’insu de son plein gré.

Prendre UNE seule amende de 135€ est inadmissible !
NOUS N’AVONS PAS A ÊTRE LES VACHES A LAIT DU SYSTÈME RÉPUBLIQUE ou autre N.O.M.


Prendre une amende de 135€ pour cause de « masque » (=esclavage) ou de « confinement » (=emprisonnement) » est plus qu’inadmissible, c’est une coercition, et sans conteste !


« une dictature qui vise à rendre ESCLAVE sur cette planète chaque homme, chaque femme, chaque enfant » comme l’a révélé le Président John Kennedy dans son discours au Waldorf Astoria en 1961.
Il a été assassiné pour l’avoir révélé publiquement.

Comment un policier, un gendarme pourrait participer à une telle mise en esclavage à visée mondiale et dire « pas de masque, confinement non respecté = 135€, c’est la LOI »?

La « loi » de QUI ?

La loi d’une mafia, d’une pègre messianique qui SE VANTE de vouloir éradiquer 90% de la population et trans humaniser les 10% de survivants ? Une pègre qui veut SUPPRIMER LA RACE HUMAINE ?

L’héroïque Président John Kennedy, et une foultitude de magnifiques lanceurs d’alertes ne doivent pas être « MORTS POUR RIEN » !


Il en va de la survie de l’Humanité toute entière.

Et si vous, Gendarmes, ne comprenez pas, alors QUI comprendra ?


QUI ???»

Répondre à archie bald Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.