Les retraités de la gendarmerie en assemblée générale

Les enfants de Tournay, morts pour la France, n'ont pas été oubliés par les visiteurs du jour./Photo R. P.

Les enfants de Tournay, morts pour la France, n’ont pas été oubliés par les visiteurs du jour./Photo R. P.

Les adhérents de la fédération départementale des retraités de la gendarmerie étaient réunis, le week-end dernier, à la mairie de Tournay, où se tenait l’assemblée générale annuelle de leur association.

Dans son rapport moral, le président Bournonville a rappelé l’historique de l’association dont le siège social est installé à Tarbes depuis juin 2012, ainsi que ses buts principaux que l’on s’efforce de réaliser chaque année. Le catalogue des activités menées au cours de l’exercice, présenté par le secrétaire Christian Brau-Nogué, a pleinement satisfait l’auditoire, tout comme de rapport du trésorier qui a précisé que l’association ne bénéficiant d’aucune subvention n’a d’autres reWssources que l’autofinancement.

Après la réunion, l’assistance s’est déplacée devant le monument aux morts où l’on a déposé une gerbe en présence de Camille Denagiscarde, maire, et le colonel Thomas Depreck, commandant de compagnie de Tarbes. Emile Bernigole, porte-drapeau depuis dix ans, a reçu une décoration et Maryse Pailhé est devenue le nouveau porte-drapeau de la FDRG 65. Après une prise de parole par le président, le maire et le commandant de gendarmerie, on s’est dirigés vers le restaurant Cazaux, où la bonne humeur et la convivialité qui ont régné parmi la soixantaine de convives devaient mettre un terme à cette journée.

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.