Les nouveaux bureaux à la gendarmerie

saint-ciers Trop petite, la gendarmerie s’est agrandie de trois modulaires

Signature avec Philippe Plisson et le colonel Xavier Ducept.

Signature avec Philippe Plisson et le colonel Xavier Ducept. (Ph. H. R.)

La signature de la convention de mise à disposition des bungalows par la Communauté des communes de l’estuaire (CCE), de la gendarmerie de Saint-Ciers-sur-Gironde s’est tenue le 6 juin dernier. Après l’autonomie de la brigade de Saint-Ciers, en janvier 2013, il était urgent de repenser les locaux. Il y a maintenant 14 gendarmes à Saint-Ciers et les locaux n’étaient pas suffisants.

Philippe Labrieux, le maire de Marcillac a donc proposé à la CCE de mettre à disposition de la gendarmerie trois modulaires, ce qui augmente de 30 % la surface des bureaux.

Tous les gendarmes auront ainsi leur bureau, ce qui est gage de confidentialité, et de discrétion nécessaire pour les enquêtes et l’accueil du public se fera dans de meilleures conditions.

Radar mobile

Pour la CCE, avec 23 000 euros d’investissement, et la mise à disposition des bungalows à 300 euros par mois, c’est une solution temporaire. Philippe Plisson faisait remarquer « que cette gendarmerie était très vétuste, qu’il fallait tout faire pour la garder sur le canton et réfléchir à l’avenir que nous voulons pour ce service public ».

Anne-Marie-Plisson a profité de cette rencontre pour faire part des demandes des Saint-Cyriens : des ralentisseurs et une présence plus marquée de la gendarmerie, il a été répondu que très prochainement un radar mobile circulerait sur la commune.

Source : Sud-Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *