“Les délinquants ont de beaux jours devant eux” : les enquêteurs et procureurs amers face aux nouvelles règles sur la téléphonie

« On fait gagner du temps aux voyous », s’agace un policier. « Les délinquants ont de beaux jours devant eux », renchérit un patron de la Police judiciaire. Ces deux témoignages, rapportés par Le Parisien lundi 18 juillet, mettent en lumière le même constat : l’inquiétude ressentie par nombre de procureurs de la République et d’enquêteurs, face aux nouvelles règles en matière de téléphonie. Les magistrats du parquet fustigent une décision de la Cour de cassation qui les force à obtenir l’aval d’un juge avant d’accéder aux données de téléphonie au cours des investigations sur telle ou telle affaire. Par conséquent, ils craignent une perte d’efficacité dans les enquêtes pénales. Une appréhension qui semble être partagée par plusieurs gendarmes et policiers.

L’article de Valeurs Actuelles ici

Source : Police & Réalités

Répondre à SMIV Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.