Les atteintes personnelles visant les gendarmes en 2015

Afficher l'image d'origine

 

Plus de 5 500 agressions envers les gendarmes ont été signalées en 2015.

 

Au cours de l’année 2015, 5 684 faits d’agression physique et verbale à l’encontre des militaires de la gendarmerie nationale ont été dénombrés.

Cette proportion est en augmentation de 15 % comparée à 2014, année durant laquelle 4 934 agressions avaient été signalées, ce qui représente en volume une hausse de 750 faits.

Entre 2013 et 2014, le nombre de violence physique a varié de 57 faits (2 320 cas recensés en 2013) tandis que le volume des atteintes verbales a progressé de 307 faits (2 250 cas comptabilisés en 2013).

Dans le détail, plus de la moitié des 5 684 cas d’atteintes comptabilisés en 2015 se rapportent à des violences physiques (53 %) contre 47 % d’atteintes verbales.

En 2014, les agressions verbales étaient en proportion le type d’atteintes le plus fréquent : cela concernait près de 52 % des agressions enregistrées. Les agressions se répartissaient en 2013, de manière plus équilibrée, les violences physiques caractérisaient 51 % des faits pour 49 % d’atteintes verbales.

 

Pour plus de détails nous vous invitons à consulter la Note n° 7 de septembre 2016 de l’Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales ( l’ONDRP) que vous trouverez ci-joint (4 pages au format .pdf) : note_7 ONDRP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.