Les assureurs vont poursuivre les fabricants de médicaments en raison de l’augmentation des décès

Les compagnies d’assurance, confrontées aux taux de mortalité les plus élevés de leur histoire et à l’augmentation des indemnités de décès, vont poursuivre les multinationales qui produisent les sérums Covid et prouver que Big Pharma les a mis sur le marché sans les avertir qu’ils entraîneraient une mortalité élevée.

Ces grands assureurs, notamment aux USA (mais c’est le même processus en France) protègent les salariés des entreprises sur des contrats groupes. Les contrats groupes engendrent moins de cotisations que des souscriptions individuelles. Le problème de cette sinistralité explosive entraîne un déséquilibre grave des comptes desdits assureurs.

Cette vidéo donne les chiffres des décès, notamment sur les populations de 18 ans à 64 ans, en âge de travailler et ce depuis la mise en place de la vaxxination obligatoire. Des chiffres qui donnent le tournis, des chiffres froids car comptables. Des chiffres bien plus proches de la réalité de ce génocide mondial que les statistiques tronquées des diverses Autorités de santé.

Nous voyons de plus en plus de pays réputés « covidistes » et « vaccinolâtres » abandonner toute contrainte vaxxinale. Même Robert Bourla, CEO de Pfizer, se défausse sur le choix de la technologie ARNM (jamais utilisée à cette échelle). Les compagnies d’assurance semblent prêtes à attaquer en justice les laboratoires enrichis par les vaxxins Covid mais aussi les donneurs d’ordre que sont, entre autres, Bill Gates, Klaus Schwab, les pouvoirs politiques (dont notre cher Macron), les autorités de santé et les instances internationales telles que l’OMS.

powered by Advanced iFrame free. Get the Pro version on CodeCanyon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.