Lens : mère et beau-père attachent leur enfant, nu, à un arbre pour le punir et filment la scène

Vendredi dernier, le couple d’une trentaine d’années a été présenté devant le parquet de Béthune et comparaîtra prochainement devant le tribunal local pour violence aggravée et diffusion d’images à caractère pédopornographique. Ils ont attaché leur enfant de 12 ans à un arbre, nu, et l’ont filmé.

B9719206989Z.1_20190410103141_000+GMCDC3M98.2-0Placé en garde à vue au cours de la semaine dernière, le couple a alors expliqué avoir agi de la sorte pour punir l’enfant à la suite de quelque bêtise qu’il aurait commise. – VDNPQR

Originaires de Lens et Loison-sous-Lens, une femme et son compagnon ont été déférés devant un magistrat du parquet de Béthune vendredi 5 juillet. Ils y ont reçu une convocation pour comparaître prochainement au tribunal correctionnel afin d’y répondre des chefs de prévention de violence aggravée sur mineur de moins de 15 ans et diffusion de l’image d’un mineur à caractère pédopornographique.

Le garçon et sa petite sœur de 10 ans ont été placés

Afin de punir son fils de 12 ans, une Lensoise âgée de 31 ans avait demandé à son compagnon, beau-père du garçon, habitant, lui, à Loison-sous-Lens, de le ligoter à un arbre, nu, pour le filmer, plus particulièrement au niveau du sexe. La vidéo a ensuite été envoyée à l’ancienne nounou de l’enfant. Parvenues jusqu’entre les mains de la police, les images ont permis le déclenchement d’une procédure. La jeune victime ainsi que sa sœur de 10 ans ont fait l’objet d’une ordonnance de placement provisoire.

Déjà laissé nu dans la rue pour le punir

Placé en garde à vue au cours de la semaine dernière, le couple a ainsi expliqué avoir agi de la sorte pour punir l’enfant à la suite de quelque bêtise qu’il aurait commise. Mère et beau-père, ce dernier âgé de 29 ans, n’en étaient pas à leur première punition de la sorte. Une précédente fois, le garçon avait dû, une nouvelle fois dénudé, courir dans les rues de sa cité afin d’expier une autre de ses fautes.

Source : La VDN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.