L’employé d’un restaurant breton invente un faux braquage pour voler 50.000 euros

005b3a5213b98095e3af

Bréhat, Île-de-Bréhat, France

C’est le gérant de ce restaurant situé sur l’île de Bréhat qui a donné l’alerte, le vendredi 25 août. Il signale à la gendarmerie qu’on lui a volé sa recette, et que son employé a été agressé. Selon lui, l’homme aurait reçu du gaz lacrymogène “au moment de la fuite des cambrioleurs”.

Des complices pour transférer l’argent

Les gendarmes de Lannion s’aperçoivent rapidement que l’histoire ne colle pas et remontent jusqu’en région parisienne. Ils prouvent que l’employé est l’auteur du larcin et qu’il a utilisé des complices pour assurer le transfert des 51.000 euros vers Paris.

L’homme a été jugé en comparution immédiate. Il est condamné à 18 mois de prison, dont 12 ferme.

Gendarmerie des Côtes d’Armor

[BELLE AFFAIRE] : Tel est pris qui croyait prendre… Le 25 août, le gérant d’un restaurant situé sur l’île de BRÉHAT signale à la gendarmerie qu’il a été victime du vol de la recette de l’établissement et que son employé a été agressé au lacrymogène au moment de la fuite des cambrioleurs. Après une enquête rapide qui a mené les gendarmes de la compagnie de LANNION jusqu’en région parisienne, il est prouvé que l’employé est l’auteur du vol et qu’il a utilisé des complices pour assurer le transfert de 51000 € de BRÉHAT à PARIS. Jugé en comparution immédiate le 31 août, il est condamné à 18 mois de prison dont 12 ferme.

Source : News Républic

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *